Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Filtre K&F Concept Black Mist 1/4 + ND2-400 ND variable

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Nous avons déjà eu l’occasion de vous présenter des filtres venus de chez K&F Concept. Vous pouvez retrouver notre présentation du filtre carré ND1000 avec ses accessoires ici, et celui du Black Mist via ce lien.

Aujourd’hui, c’est un peu une combinaison des deux que nous allons détailler dans cet article. La différence se fera surtout au niveau de la partie Neutral Density, qui, comme indiquée dans le nom, est variable (de 2 à 400).

Voyons un petit peu ce que nous avons ici.

Tout d’abord, il est intéressant de remettre ses caractéristiques techniques :

  • Matériau : Verre AGC japonais
  • Épaisseur du cadre : 7,4 mm
  • Matériau du cadre : alliage aluminium-magnésium
  • Revêtements : 28 couches des deux côtés.
  • ND2-ND400 : de 1 à 9 Stops, pour ajuster la quantité de lumière entrant dans l’objectif en fonction des besoins des scènes photographiées.
  • Diffusion noire 1/4 (Black Mist) : 84 % de transmission standard, crée un effet de rêve cinématographique pour la vidéo et les images, il est recommandé de l’utiliser pour la photographie de portrait.

Le filtre est disponible en 9 diamètres (49, 52, 55, 58, 62, 67, 77 et 82mm). Nous avons reçu la version 82mm, afin de pouvoir la tester sur un maximum d’objectifs différents (via des bagues d’adaptation, que vous pouvez trouver par exemple ici, ou sur Amazon)

Il s’agit donc d’un filtre 2 en 1, dont les fonctions peuvent se cumuler, ou être utilisées presque de manière indépendante.

PRÉSENTATION

Comme à son habitude, K&F Concept propose son produit dans un conditionnement de qualité. La boite cartonnée à ouverture aimantée est suffisamment résistante pour le transport ou le voyage. pas d’inquiétude donc pour la réception après commande, ou pour la mettre dans un sac ou une valise. Une fois ouverte, on retrouve la pochette habituelle en simili-cuir, également aimantée, et logotée au nom de la marque sur le dessus.

 

Petit plus : pour sortir le filtre dans rien abimer, il suffit de tirer sur la languette orange située sur le côté. Bien pratique !

Et avant d’utiliser le filtre Black Mist / ND 2-400, il vous faudra le retirer de sa dernière protection plastique, associée à son petit sachet de silica gel. Bref, tout a été pensé pour la protection, la manipulation et la conservation du filtre. Ce côté Premium devient quasi systématique sur les produits de la marque.

INSTALLATION

Le filtre K&F Concept Black Mist 1/4 + ND2-400 ND variable est un filtre circulaire à visser. Il s’installe donc sans accessoire sur tout objectif dont le diamètre est identique à celui du filtre (dans notre cas, ce sera un 24-70 2.8 de chez Tamron). Pour d’autre diamètres d’objectifs, il faudra utiliser les bagues d’adaptation. Attention : s’il est possible de cumuler les bagues d’adaptation pour le monter sur un objectif dont le diamètre est assez éloigné (sur un 49mm par exemple, la focale choisie aura aussi un impact. Si vous montez ce filtre (en 82mm) sur un grand angle de très faible diamètre, vous aurez forcément un effet de type vignetage, à cause de l’accumulation des bagues d’adaptation. Si par contre vous le faites sur un télé-zoom, ce sera quasi imperceptible (voire pas du tout).

Attention toutefois, sur ce filtre il y a 2 bagues rotatives. Parfois, avec de gros doigts, on peut avoir du mal à bien de visser, ou au contraire, à le dévisser. C’est encore plus le cas si on rajoute une ou plusieurs bagues d’adaptation. Si jamais cela vous arrive, nous avons publié cet article, qui pourra vous être fort utile. Cette situation n’est pas réservée qu’aux produits K&F Concept. Tout filtre circulaire (quelle que soit la marque) peut causer ce type de désagrément.

L’épaisseur de la bague du filtre est importante. Nous pouvons facilement le manipuler sans risquer de mettre les doigts sur le verre. Une fois posé, l’ergo (de couleur orange, pour être bien visible en toutes circonstances – et accessoirement la couleur de la marque) permettra de tourner la bague, toujours sans toucher le verre. Nous avons pu tester des filtres ND variables de marque plus onéreuse qui n’étaient pas aussi bien pensés.

Ça y est, installons le filtre sur l’objectif. Il suffit de se mettre bien en face pour éviter d’abimer le pas de vis. Idéalement, vous mettrez l’objectif vers le haut, pour poser facilement le filtre, avec un risque minime de le faire tomber.

Avec un jeu de bagues, vous pouvez l’utiliser sur quasiment tous les objectifs (ici, le 90 macro de Tamron, avec un diamètre de 55mm). Par contre, la même chose sur un grand angle donnera un effet de vignettage plus ou moins prononcé. Donc à vérifier avant d’en faire usage (ou alors il faudra recadrer).

 

UTILISATION

Une chose importante à savoir : un filtre ND variable est constitué de 2 filtres polarisants qui s’additionnent. Mais jusqu’à une certaine limite (dans la rotation). Au-delà de ce seuil, une « croix » apparait sur vos photos. C’est ce qui arrive souvent avec les filtres ND variables allant jusque 1000. Ici, pas de souci jusqu’au 400. Et si la croix apparait au-delà du 400, une rotation inverse la fera disparaitre.

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, trop pousser le curseur donnera un effet peut agréable et exploitable au centre de l’image. Donc ne poussez pas le filtre au-delà de ses limites.

 

L’autre risque avec ce genre de filtre peut être l’apparition d’une dominante de couleur. Parfois fort présente, elle peut également être presque imperceptible. C’est le cas avec ce filtre, où les ingénieurs de K&F Concept ont réalisé un superbe travail.

Autour de la bague, des points blancs indiquent les différents étapes d’obscurcissement du filtre. A chaque extrémité, on retrouve ND2 et ND400, pour identifier les limites. Sur l’autre bague, une flèche vous aide à positionner comme il faut le bon rapport. L’inconvénient, c’est qu’on ne sait pas à quelle niveau correspond chacun des 10 points entre les 2 extrémités. Si votre prise de vue nécessite par exemple d’être en ND64, il faudra vous aider d’une application de calcul, par rapport aux réglages du boitier avant la pose du filtre. Pas très pratique, mais nous n’avons jamais vu jusqu’à présent un filtre ND variable qui proposait de telles indications.

La solution sera donc de prendre les réglages de votre boitier, calculer via une application comme « ND Calculator » quels seraient les réglages pour un ND64, puis de tourner la bague du filtre jusqu’à ce que les indication sur le boitier se rapprochent le plus du réglage final. Cela implique bien entendu de travailler en full manuel.

Ci-dessous, une même photo prise avec des réglages du filtre de plus en plus prononcé (images brutes non retouchées):

En pleine journée, il est difficile de faire une pause très longue, même avec un ND400. Personnellement, je préfère les ND1000 pour ce genre de réalisation. Mais un ND400 vous permet déjà de faire un minimum convenable.

Quelques images réalisées avec le filtre, avec des temps pause rallongés :

Vous remarquerez sur la dernière que je suis aux limites, avant le fameux effet de superposition des 2 éléments du filtre (l’effet de croix). Et tout au fond, le Mont Saint Michel.

Enfin, vous pourrez trouver un intérêt non négligeable pour des photos à grande ouverture et avec beaucoup de luminosité. Si vous avez atteint la vitesse maximale malgré des réglages au minimum, ce filtre pourra vous faire baisser la lumière pour faire votre prise de vue. Ici, 2 photos prises en plein soleil (vers 15h à la toute fin août) :

 

N’hésitez pas à regarder cette vidéo sur le processus de fabrication

Notre avis

L’avantage d’un filtre ND variable est de ne pas avoir à en transporter plusieurs. l’inconvénient est que la précision n’est pas indiquée sur les bagues, et qu’aller trop loin affichera une « croix », qui rendra la photo inexploitable (mais on est dans l’extrême de ce que tout filtre ND variable fournit, donc au-delà du besoin auquel il répond).
Pour la photo de paysage, où l’on peut généralement prendre son temps, vous pourrez calculer via une application mobile les bons réglages à appliquer.

La fonction Black Mist a son intérêt principalement dans la photo de portrait, car elle permet d’adoucir ce dernier. Vous pourrez également vous en servir pour différentes approches artistiques.

Ce filtre combine les 2 fonctions, ce qui en fait un atout pour le transport et l’encombrement.

Enfin, ce filtre pourra facilement être utilisé en vidéo, pour améliorer certaines conditions de tournage. C’est un must have dans le sac de toute production audiovisuelle.

Pour acheter ce filtre

https://amzn.to/3S1Nfo8
code de réduction : FRFILTERS05

Nos vidéos

2 Responses

  1. J’aime beaucoup K&F leurs produits sont vraiment cool à utiliser, le design est sympa et les prix sont souvent abordables.
    j’ai déjà un trépied chez eux et je voulais commencer à regarder pour un filtre ND de ce genre 🙂
    Belle réalisation d’article merci pour ce partage.

    1. Merci pour votre avis. Nous apprécions également les produits K&F, de par leur bon rapport qualité-prix, qui convient à une majorité d’utilisateurs.
      N’hésitez pas à nous faire part de vos prochaines utilisations. Nous faisons des tests, mais le retour des utilisateurs au quotidien a bien plus de valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.