Trépied carbone K&F Concept A255C2 et rotule ball BH-35L

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Nous avons déjà eu le plaisir de tester et présenter un trépied chez K&F Concept, le SA254T1 (lire l’article). Nous avions été impressionnés par ses caractéristiques (emport, hauteur, colonne centrale pivotable…) ainsi que son rapport qualité/prix.

K&F Concept récidive en nous permettant de tester leur trépied carbone A 255C2. Nous allons voir ici ce qu’il a dans le ventre (ou les 5 sections) et si son rapport qualité/prix est intéressant.

La première chose que l’on remarque, c’est que le nom de ce trépied est, à l’instar de son cousin en aluminium, absolument pas parlant 🙂 Heureusement, ce n’est pas le nom qui fait la qualité (ou pas). Mais avoir des noms un peu marketés est toujours sympa lors de discussions entre photographes.
Notre modèle nous a été livré via Amazon. Ce qui est intéressant car si vous êtes pressés pour l’acheter, il est rapidement livré à domicile.

 

Commençons directement par les caractéristiques principales du pied, avant d’aller plus loin.

GÉNÉRAL
Matériaux
: Carbone (pieds) / aluminium (colonne centrale et tête)
Poids : 1,3 Kg
Longueur replié : 49 cm
Hauteur de travail minimale : 48 cm
Hauteur de travail maximale : 156 cm
Capacité de chargement : 15 Kg

PIED
Type de verrouillage : tournant
Nombre de sections : 5
Écartement des pieds: 3 niveaux, chaque jambe est indépendante
Diamètre du pied : de 13 à 25mm

ROTULE
Type : Ball
Niveau à bulle : Oui (au niveau du plateau)
Plateau : Arca Swiss

Côté package, c’est à nouveau un quasi sans faute de la part de K&F Concept. Pour avoir acheté des pieds bien plus chers (de marque italienne notamment), il m’est déjà arrivé d’avoir le trépied, et rien de plus. Ici, on retrouve une sacoche noire avec des liserés gris réfléchissant qui permet d’y ranger le pied de manière totalement ajustée (mais sans forcer, ce qui est un bon point).

   

Une fermeture éclair large, avec 2 zip métalliques opposés permet de refermer le tout rapidement. Côté transport, nous avons le choix entre une poignée se fermant via velcro, et une sangle d’épaule, qui s’accroche au côté opposé à la fermeture. La poignée étant étant légèrement décentrée, il conviendra de mettre le pied dans un sens précis afin de garder le tout en équilibre lors du transport.

Nous avons également droit à un dépliant expliquant comment ajuster, inverser, régler les éléments. Bien qu’en anglais et en chinois, il reste facile à comprendre grâce aux schémas.
Une clé BTR est également présente pour resserrer les pieds si besoin. Enfin, une vis 3/8″ est aussi livrée, vous verrez un peu plus bas pourquoi.

Seule petite remarque, il manque une petite poche zippée à l’intérieur, qui permettrait d’y ranger le manuel, la clé et l’adaptateur (voir quelques autres objets complémentaires). Ici on risque de perdre les petites pièces lorsqu’on ouvre le sac.

Aspect général

Depuis quelques années, les constructeurs ont compris que le matériel photo pouvait être performant tout en étant fun. On le voit notamment sur les sacs qui, sans être extravagants (discrétion oblige), jouent des couleurs. K&F Concept applique ce principe dans ses trépieds. Ceux-ci affichent des éléments d’un orange assez vif mais sobre, et se marie très bien avec le noir du reste du pied. C’était déjà le cas avec le précédent pied présenté. Mais ici, on retrouve un peu plus de touche orangée, notamment entre chaque section des pieds.

A gauche, le pied aluminium SA254T1 déjà présenté. A droite le pied carbone A255C2 de notre article

Et grâce à la matière carbone, l’effet est encore plus agréable à regarder. Bien sûr, ce n’est pas ce qui fait la qualité principale du produit, mais utiliser un produit ayant un design moderne et agréable ne se refuse pas.

Une fois replié, le trépied est vraiment compact et facile à transporter, même sans sa sacoche. Le toucher carbone évite les sensations de froid aux mains, surtout après un stockage ou usage dans une zone froide.

Les sections de pied sont circulaires avec un verrouillage par rotation. La rotule ball est de très bonne facture, en aluminium et reprend la couleur orange du design. Nous allons voir ces point plus en détail ci-dessous.

Les pieds

Chaque pied est divisé en 5 sections. Cela permet de réduire fortement la taille une fois replié. Avec autant de sections, la plus petite a un faible diamètre, ce qui suppose que le matériaux soit suffisamment solide pour éviter le faiblir sous le poids du matériel, ou entrainer des vibrations (gênant lors des poses longues). Comme indiqué précédemment, le verrouillage /déverrouillage se fait avec un quart de tour de la vis de serrage. Les ajustements se font très vite et chaque section est très bien maintenue. Le liseré orange présent au-dessus et en-dessous aident à trouver facilement chaque niveau même avec une faible luminosité.

Chacun des 3 pieds est donc en carbone. il n’y a donc pas ce toucher « froid » que l’on peut ressentir avec les modèles en aluminium. C’est agréable lors d’une utilisation prolongée à de faibles températures. A cela s’ajoute la légèreté du pied (dont l’importance du poids dépendra de la tête posée dessus).

 

Avec un ensemble livré pensant 1,3Kg, on est clairement dans un produit léger et facilement transportable. N’oublions pas que trop léger, un trépied pourrait être sujet aux vibrations et secousses (en cas de vent, de véhicule passant à proximité…). Ici, il n’en est rien. C’est léger et stable à la fois.

Un des 3 pieds à sa première section recouverte de mousse, car celui-ci peut se dévisser pour être utilisé comme monopod (hauteur maximale de 140cm). Grâce à la vis d’adaptation fournie dans le sac, vous pourrez fixer n’importe quelle tête à base plate avec un pas de vis 3/8″.

Il y a 4 niveaux d’inclinaison (pour chaque pied, indépendamment des 2 autres), pour positionner le trépied comme on le souhaite. Les pieds peuvent être mis à 180° (totalement à plat). Attention toutefois, la colonne centrale risque de gêner si elle est entièrement baissée, lorsque vous êtes sur les angles les plus importants. Comme la colonne ne peut se mettre à 90°, ce sera un point à prendre en compte. Mais entre ces 4 niveaux et les 5 sections, il y a pas mal de combinaisons possibles avant de se retrouver bloqué.

La base des pieds est équipée d’embouts en caoutchouc, qui permettent à l’ensemble une bonne adhérence sur la plupart des sols, même lisses. Ces embout sont équipés d’une vis au format 1/4″. Ils peuvent donc être retirés et remplacés par des pointes métalliques (pour une bonne fixation en milieu plus naturel, rochers, glace…). Et pour le pied détachable en monopod, vous pouvez y fixer une base support pour le transformer en monopod vidéo.

Venons-en justement au monopod. Comme déjà précisé, un des 3 pieds (celui avec la bande de mousse) se dévisse pour être utilisé indépendamment. Il suffit de lui ajouter l’adaptateur 3/8″ livré avec l’ensemble pour pouvoir y fixer une tête à base plate (rotule, vidéo…). Vous bénéficiez alors d’un monopod en carbone, ultra léger, ou d’un bâton de marche selon le besoin.

Ici, nous y avons fixé la tête fournie avec le pied, ainsi qu’une tête vidéo que nous avons avec notre trépied Manfrotto Befree.

La Colonne centrale

Le trépied dispose d’une colonne centrale. Celle-ci est en aluminium et permet d’augmenter la hauteur totale d’environ 25cm. Le système de verrouillage est classique mais efficace.

La tête fournie est fixée grâce à une vis de 3/8″. Mais surprise, celle-ci peut s’inverser pour permettre la pose d’accessoires en 1/4″. Attention de ne pas la visser trop fort dans la colonne. Nous avons l’impression (peut-être à tord mais nous n’avons pas insisté) qu’il n’y a pas de butée. Et si vous allez trop loin, il y a un risque de ne plus pouvoir la récupérer. Ce qui serait dommage, car il ne serait plus possible d’y mettre quoi que ce soit (il faudrait alors changer la colonne centrale pour continuer à utiliser le trépied).

Vous pouvez remarque qu’un clip de verrouillage permet de maintenir la colonne centrale immobile, qu’elle soit ou non sortie. Et entre les 2 autres pieds, vous trouverez 2 pas de vis identique (format 1/4″). Ils sont là pour y fixer différents accessoires, comme des bras magiques, des adaptateurs de smartphone… Le pied peut ainsi devenir une base de travail, notamment en vidéo (pour y fixer un écran de contrôle relié au boitier).

Si vous tirez à fond sur la colonne, celle-ci se bloque par sécurité. Heureusement, un bouton permet de la retirer totalement. Vous pouvez alors l’inverser pour effectuer des prises de vues plus au raz du sol (ou tester des effets artistiques). Sinon, elle peut servir de mini monopod pour des angles de prise de vues originaux.

Contrairement au premier pied de K&F Concept testé dans nos pages, ici il n’est pas possible de mettre la colonne à l’horizontale. Ce qui se comprend. Cela nécessiterait des matériaux supplémentaires, qui alourdiraient alors l’ensemble. L’intérêt du carbone n’aurait plus vraiment de sens.

Enfin, la colonne est munie d’un crochet afin d’y fixer un poids pour stabiliser le tout.

La tête

La tête fournie avec le pied est de type ball, pouvant s’orienter dans toutes les directions. Elle est intégralement en aluminium, jusqu’à la platine de type Arca Swiss (ce qui assure de nombreuses compatibilités). C’est une tête à base plate (à la différence des têtes à base bol, que l’on retrouve généralement sur les trépieds vidéos professionnels). Vous êtes assurés de pouvoir changer facilement de tête avec une grande majorité de références existant sur le marché (qu’elles viennent de chez K&F ou non).

La boule centrale (qui permet la rotation de l’appareil photo) arbore la couleur orange déjà évoquée. C’est du plus bel effet et harmonise la tête avec le reste du trépied.

Au niveau de la platine, se trouve un niveau à bulle, ainsi qu’une gradation le long de celle-ci, allant de -10 à +10. Vous pouvez effectuer un réglage précis de la position et de l’alignement de l’appareil. Attention toutefois, si vous installez un boitier fort encombrant, vous risquez de moins voir ces aides au positionnement qui sont assez proches de la platine.

A la base de la tête, vous trouverez une graduation circulaire sur 360°. Chaque trait correspond à 5°. Elle sera utile si vous envisagez de réaliser des panoramiques (qui resteront limités à certaines combinaisons boitier/objectif, pour que la pupille d’entrée puisse se situer au centre de la tête).

Enfin, cette tête est extrêmement stable. Vous pouvez y mettre une configuration assez lourde, elle encaissera sans broncher.

Notre avis

K&F Concept nous offre ici un produit de qualité, léger et polyvalent, avec un prix attractif pour du carbone. On pourra regretter que la colonne centrale ne bascule pas à 90°, mais n’oublions pas que l’intérêt principal du carbone est sa légèreté, alors que pour des usages décalés, il vaudra mieux privilégier un pied plus lourd.

Avec un ensemble quasiment composé uniquement de carbone et d’alliage d’aluminium, c’est un produit solide et durable que nous avons entre les mains.

Nous sommes conquis par ce trépied, ses possibilités ainsi que son monopod détachable (et donc en carbone).

Où acheter le trépied carbone K&F Concept A255C2 et sa tête BH-35L ?

Voir la boutique Amazon K&F Concept : https://amzn.to/3etI5St et profitez d’une remise de 5% avec le code KX675G5D (valable jusqu’au 31 décembre 2022)

Si vous êtes moins pressés (et encore, nous parlons que de quelques jours), vous pouvez vous le procurer directement chez K&F Concept en faisant une économie supplémentaire : https://bit.ly/3RXFOxD

Profitez d'une entrée à prix réduit grâce à notre code partenaire

Nos vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.