Trépied SA254T1 et tête KF-28 de chez K&F

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Nous avons reçu de la part de K&F un exemplaire de leur trépied vedette. Il ravira bon nombre de photographes, tant sa légèreté, sa hauteur impressionnante et sa polyvalence sont au centre de ce produit.

Comme pour les sacs, il est souvent difficile de trouver le trépied qui conviendra parfaitement aux différents usages que peut en avoir un photographe. Que ce soit les contraintes de poids, de transport, d’emport, de rapidité de mise en place… il existe tellement de modèles dans de nombreuses marques qu’il est difficile de s’y retrouver. Et parfois, on se dit qu’avec un pied de plusieurs centaines d’euros on serait tranquille (spoiler : ce n’est pas le cas). Et comme la vidéo et la photo deviennent de plus en plus proches, on recherche un pied qui nous permettrait de faire autant l’un que l’autre.

Malheureusement, le trépied magique n’existe pas (comme pour les sacs). Mais il est possible d’avoir un produit avec une grande polyvalence, qui comblera une grande majorité d’utilisateurs. Lorsque ce pied est arrivé à la rédaction, en consultant les possibilités de mise en place, j’ai de suite pensé à mon vieux Manfrotto XC-190 Pro B, qui ne me quitte pas depuis plus de 15 ans. Et bien je dois dire que le pied italien va prochainement être rangé pour ressortir plus rarement, tant ce pied  de K&F propose mieux, tout en étant plus léger.

Ce premier article présente les caractéristiques de ce trépied. Un test terrain sera réalisé lorsque les beaux jours seront là, et sera diffusé sur revuephoto.com.

Commençons directement par ses caractéristiques. Tout d’abord, il faut savoir que ce trépied se décline en 4 version : 170cm, 183cm, 190cm et 240cm ! C’est ce dernier que nous avons reçu. Ce sont ses informations que nous vous présentons. Il est livré dans un sac de bonne facture, ce qui le protégera lors du transport. Ce sac peut être tenu par la poignée (avec velcro), ou en bandoulière grâce à la sangle d’épaule fournie. L’ensemble est très complet, comme souvent chez KentFaith.

Spécifications

Poids avec rotule inclus : 2 kg
Charge utile : 10 kg
Hauteur repliée : 57 cm
Hauteur de travail maximale : 238,5 cm
Hauteur maximale sans colonne centrale : 172 cm
Hauteur de travail minimale 69 cm

Il est conçu en alliage d’aluminium et de magnésium. Même s’il n’est pas aussi léger qu’un trépied carbone, son poids de 2 kg en fait un accessoire facilement transportable, même pour les longues randonnées.
Les pieds possèdent 4 sections, montant jusqu’à 172cm et leur inclinaison se fait sur 3 niveaux.Le diamètre des sections va de 18mm pour la plus petite, à 25mm pour la plus grande. Le blocage se chaque section se fait par une rotation du système à vis. Un léger « clic » vous permet de savoir lorsqu’il est bien serré/débloqué.

Une des sections se dévisse afin d’obtenir un monopode. Ce dernier a un pas de vis de 3/8, et on peut y fixer la colonne centrale du trépied (après avoir dévissé la partie basse où se trouve le crochet, et retiré la colonne du trépied). Très ingénieux, d’autant plus que cette colonne se dédouble, ce qui permet d’atteindre une hauteur de 250cm.

 

Crédit photo : K&F

La légèreté du trépied ne doit pas faire oublier sa stabilité. Il ne bouge pas plus que mon Manfrotto 190 X-Pro B, pourtant bien plus lourd. C’est un gage de qualité des matériaux utilisés. Cependant, certaines situation nécessiteront d’alourdir le pied. Un crochet situé sous la colonne centrale permet d’y fixer un sac ou tout autre poids améliorant encore plus la stabilité de l’ensemble.

Avant de parler de la rotule, qui est un élément à elle toute seule, j’ai souhaité comparer les dimensions de ce trépied avec 3 autres en ma possession : Le Manfrotto Befree Live (un Befree avec une rotule vidéo), le Manfrotto X-Pro B 190, et l’imposant pied vidéo Manfrotto 546BK + tête 504HD. Ce face à face me parait intéressant pour montrer la polyvalence du trépied K&F, sans pour autant considérer que les autres pieds sont inutiles. Le choix du trépied dépendra toujours du besoin. Chacun d’entre eux (et tous les autres) apporte une réponse à un usage particulier.

De gauche à droite, repliés pour le transport : Le Manfrotto Befree Live, le K&F SA254T1, le Manfrotto X-Pro B 190 et le Manfrotto 546BK. Sachant que le Befree est assez extrême dans ses dimensions, le pied K&F se situe plutôt bien dans le faible encombrement pour le transport.

Légère inversion lorsque les pieds sont pliés en version « prêt à déployer ». Le Manfrotto X-Pro B 190 devient légèrement plus court que le K&F.

Une fois déployés, le pied K&F se retrouve tout à droite grâce à sa hauteur totale de 2m40 ! Et encore, sur la photo la section interne de la colonne centrale n’est pas sortie (Désolé pour les mauvaises proportions sur l’image. Les portes de gauche et du fond ont des dimension absolument identiques).

Bien sur, si vous devez mettre un ensemble pesant plus de 10Kg, le Manfrotto 546BK sera plus adapté (mais beaucoup plus cher). Et si vous préférez le plus petit encombrement possible pour vos voyages, le BeFree répondra parfaitement à vos attentes.

Le but de ce comparatif n’est pas d’appliquer une suprématie d’un pied sur les autres, mais de montrer que celui de K&F s’en sort vraiment bien au niveau encombrement par rapport à la hauteur qu’il peut déployer sur le terrain.

Venons-en maintenant à la tête, qui est pour moi une superbe réflexion en terme d’ergonomie, de solidité et d’utilisation.

Cette partie se scinde en deux sections, la colonne centrale et la tête. Tous les éléments sont usinés en aluminium, ce qui confère une grande solidité à l’ensemble.

La colonne centrale s’étend après avoir desserré l’écrou central. Il vous suffit alors de la tirer vers le haut, puis de resserrer l’écrou pour la bloquer. En dévissant le bas de la colonne (où se situe le crocher), vous pouvez la retirer complètement et l’inverser, afin de permettre à votre appareil photo d’être au raz du sol.

Un second loquet, permet de sortir une seconde colonne centrale, située dans la première. Vous pouvez soit augmenter la hauteur globale de la colonne, soit l’incliner à 90° par rapport au pied. Cela vous permet de photographier vers le bas sans être gêné par les pieds. La rotation est possible grâce à la boule située au centre de la colonne. Également en aluminium, elle permet de maintenir solidement le second axe, sans risquer que celui-ci se casse sous le poids de l’appareil fixé à son extrémité.

Ce qui est génial, c’est que l’on peut mettre en place ce second axe une fois que la colonne est retournée. Les possibilités de prise de vues au sol en deviennent encore plus intéressante !

Quand à la tête, elle est de type « Ball », et est totalement indépendante du reste du pied et de la colonne centrale. Vous pouvez positionner votre appareil photo dans n’importe quel sens, et le modifier en une fraction de seconde. La platine est de type Arca Swiss, ce qui la rend compatible avec de nombreuses autres rotules. L’avantage de ce type de tête, ce que vous pourrez positionner votre appareil photo dans n’importe sens, même lorsque l’axe latéral sera déployé. Et pour finir avec cette bonne ergonomie, un niveau à bulle est présent sur la tête, ainsi que des mesures sur 360° autour de cette dernière (pour des panoramiques, ça peut être utile).

Notre avis

Il est évident que la hauteur maximale de 240 cm ne sera pas utilisée tous les jours. Elle peut cependant trouver une grande utilité lorsque vous êtes sur des sols fortement inclinés, comme à la montagne, où vous avez besoin de poser une ou 2 sections bien plus bas que là où vous vous situez. Le photographe d’architecture, de sport ou même d’événementiel pourra également y trouver un usage intéressant. Être au-dessus de la foule, ou bien en face d’un sujet assez haut… prouveront toute l’utilité de ce trépied.

Je ne reviendrais pas sur la qualité globale, qui est excellente, avec un poids relativement faible. L’inclinaison à 90° de la colonne, sa mise au raz du sol, ouvrent de nombreuses possibilités techniques et artistiques.

Avec un prix des plus intéressants pour un trépied de cette gamme, vous avez ici l’un des accessoires les plus polyvalents et utiles qu’un photographe aura besoin, qu’il soit débutant ou confirmé.

Si vous souhaitez vous procurer le trépied SA254T1 (fourni avec la rotule ball KF-28)

Vous pouvez le commander sur Amazon : https://amzn.to/3qdnVPX

Ou l’acheter directement sur le site de KentFaith (et bénéficiez de 10% de remise avec le code 01FRKF10) : https://bit.ly/3nxMpS1

David Lesage on FacebookDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.