Avis sur le livre : Plumes de brume de Jean-Pierre Frippiat

Pour ce nouveau test, nous allons vous parler du livre de Jean-Pierre Frippiat : Plumes de brume, aux éditions Weyrich.

Jean-Pierre, que j’ai eu la chance de connaitre par une rencontre au Teich, je dois dire que ce livre lui ressemble, mais ça je vous en parlerais plus en détail dans cet article.

Biographie

Jean-Pierre Frippiat

La redécouverte d’un lieu de mon enfance a été le déclic d’un retour passionné à la photographie. Le lac de Bambois que des années d’abandon avait transformé en décharge est revenu à la vie grâce au travail passionné de quelques défenseurs du site. C’est donc à un travail de proximité que je me livre depuis bientôt 10 ans, convaincu que cette nature à deux pas de chez soi mérite aussi qu’on la regarde pour en découvrir les richesses. Bien plus que l’espèce rare, je cherche avant tout à capter des instants, transfigurés par la lumière et le mouvement. Cadeau à chaque fois renouvelé que ces quelques minutes entre la nuit et le jour lorsque je suis invité au spectacle de la nature qui s’éveille.

Ce travail photographique vient de se concrétiser par la parution d’un livre « Plumes de brume » aux éditions Weyrich.

Dans la continuité de cet esprit « nature proche » je collabore avec l’association Noctua, active dans le domaine de la protection de la chouette chevêche. Placement de nichoirs de substitution, baguage et suivi des populations, telles sont quelques unes des actions auxquelles j’ai pu participer en ayant la chance de vivre dans un endroit favorable à la présence de cette petite chouette. En 2009, 10 jeunes ont pris leur envol, suivis en 2010 par 7 nouvelles naissances.

Plus récemment, une rencontre m’ouvre à une nouvelle approche de la Photo Nature. Les Vosges en hiver, les Pyrénées et les Alpes hors des sentiers battus… la Sapmi, la Norvège, des lieux magiques pour tous les randonneurs mais surtout une remise en question de l’idée du « Voyage » Prendre le temps de se laisser envahir par un lieu, ne pas attendre quoi que ce soit de la Nature mais cueillir ce qu’elle nous donne, goûter le silence, la pluie ou le soleil, le brouillard ou la lumière, la nuit ou le jour, le chaud ou le froid. Une approche lente à mille lieues de notre société « charter » où tout doit aller très vite, où la pression du temps et les indispensables résultats résonnent comme une horloge folle.

Professionnellement, j’ai été cameraman à la RTBF – télévision publique en Belgique francophone – pendant …35 ans. Je travaillais pour l’essentiel à des magazines traitant de la ruralité, du tourisme ou encore des documentaires de société. Mon rapport à l’image ne date donc pas d’hier ! Depuis le premier janvier 2013, j’ai pris des « vacances perpétuelles » et je me consacre à temps plein à ma passion pour la photographie.

Alors découvrons le  livre de Jean-Pierre tous ensemble

 

Plumes-de-brume-cov

Sommaire

Plumes-de-brume-sommaire

 

Résumé du livre

Les ombres de la nuit s’effacent doucement de­vant les lueurs de l’aube. Les premiers rayons du soleil animent la brume de volutes mouvantes, un radeau glisse sans bruit à la surface de l’eau: regarder, écouter et peut-être graver par une photo un instant fugitif. Un héron qui s’envole, une portée musicale flottante dessinée par les bernaches, un pas de danse, la flèche bleue du martin pêcheur ou encore la constellation du cygne. Une nature proche transfigurée par la lumière et le mouvement. Des images nées de ce «temps retrouvé» au milieu du lac de Bambois sauvé de l’asphyxie dans les années 80… Ce que l’Homme a détruit, il peut aussi le reconstruire: un symbole, un espoir.

 Le livre en détail

Le livre de Jean-Pierre à peine reçu des éditions Weirych, m’a donné tout de suite envie de l’ouvrir, de le lire, la couverture donne le ton.

La citation de Françoise Sagan, résume bien selon moi l’état d’esprit du photographe animalier, il faut prendre son temps, le perdre aussi, et vivre avec son temps, une citation qui résume bien Jean-Pierre.

« Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps,

Avoir du temps, prendre son temps,

Perdre son temps, Vivre à contretemps »

Françoise SAGAN

C2medias, agence de communication interactive

Le livre est divisé en plusieurs chapitres, comme le parcours de Jean-Pierrre, Plumes de brume ou l’on découvre l’heure bleue, le soleil rouge, perle de gris. Mais également un chapitre où l’on retrouve les images et leurs histoires, on y retrouve bien sur la photo du cygne la plus connue de Jean-Pierre. On y retrouve aussi un making of, mais également l’histoire du lieu des prises de vues de ce livre.

Chaque début de chapitre, comme l’heure bleue, commence par une citation. Pour ce chapitre une citation de Françoise Hardy et aussi par l’histoire des prises de vues, on a vraiment l’impression d’être avec l’auteur.

Plumes-de-brume-1

 

 

 Un exemple valant mieux qu’un l’on discours, je vous laisse juge d’une des photographies illustrant ce livre que j’ai particulièrement apprécié, série du chapitre Soleil rouge page 48

Plumes-de-brume-2

 

Mon chapitre favori

Le chapitre 3 « Une image une histoire », ou Jean-Pierre nous raconte l’histoire de ses photos les plus marquantes, ses meilleurs souvenirs, ces émotions lors de la prise de vue.

Comme la « Petite histoire de Grèbes » ou l’auteur nous fait partager la parade des ses magnifiques oiseaux que j’ai pu observer au Teich.

Plumes-de-brume-3

Plumes-de-brume-4

Mais aussi et surtout la série sur le Martin Pécheur, mon oiseau fétiche, mon favoris parmi tous les oiseaux peuplant notre belle planète

Plumes-de-brume-5

Plumes-de-brume-6

Notre avis

Un livre à conseiller aux amoureux de la nature, aux amateurs de belle photographie.

Un livre qui se lit facilement, un livre que je vous recommande pour mieux comprendre le travail photographique de Jean-Pierre.

Une belle surprise pour moi, c’est la première fois que j’avais l’occasion de lire et de tester un livre d’un photographe que je connais dans la vie réel et par derrière un ordinateur, et bien je dois dire, je ne regrette ni d’avoir lu ce livre, ni de connaitre Jean-Pierre.

Les +

– De superbes photographies illustre cet ouvrage

–  Jean-Pierre Frippiat fait passer de l’émotion dans son livre

– Un livre plein de poésie par ses photos, mais aussi par ses textes

Les –

–  Il faut bien en trouver, et bien ce livre est trop court, à quand le second volet 🙂

Plumes de brume
Jean-Pierre Frippiat
168 pages
29 €

Obtenir le livre chez Weyrich éditions

Facebook Comments
Equipe RevuePhoto

20 pensées sur “Avis sur le livre : Plumes de brume de Jean-Pierre Frippiat

  • 9 juin 2014 à 06:18
    Permalink

    heureux d'avoir découvert votre univers hier au Festival Photos Dessins Nature des Pyrénées, Le Mas-d'Azil, Ariège, ou j'ai eu le plaisir d'acheter deux petits tirages… je vous en remercie encore! Bruno Catherine Blais

    Répondre
  • 27 mars 2014 à 15:18
    Permalink

    Monsieur Taz Photo, il me semble vous connaître? Ne nous sommes nous pas croisé au Teich ainsi qu'un certain Jean Pierre?

    Trêve de plaisanterie, au de là du livre qui nous préoccupe, j'ai eu l'occasion depuis ce séjour de revoir Jean Pierre à l'occasion de Festimages à Laval où il me l'a dédicacé. J'ai retrouvé quelques années plus tard l'homme charmant et serviable avec qui nous avions cohabité il y a déjà 5 ans. Comme le temps passe.

    Répondre
  • 27 mars 2014 à 15:18
    Permalink

    Monsieur Taz Photo, il me semble vous connaître? Ne nous sommes nous pas croisé au Teich ainsi qu'un certain Jean Pierre?

    Trêve de plaisanterie, au de là du livre qui nous préoccupe, j'ai eu l'occasion depuis ce séjour de revoir Jean Pierre à l'occasion de Festimages à Laval où il me l'a dédicacé. J'ai retrouvé quelques années plus tard l'homme charmant et serviable avec qui nous avions cohabité il y a déjà 5 ans. Comme le temps passe.

    Répondre
  • 4 janvier 2014 à 12:30
    Permalink

    Bonjour

    Pour commencer, je voudrais souhaiter une bonne et heureuse année 2014.
    Que l’on puisse trouver énormément de livre de cette qualité.
    J’ai la chance d’en avoir un exemplaire et j’encourage les gens (passionner de nature …) à se le procurer
    Pour avoir eu la chance de faire un stage photo avec, je ne peux que confirmer ce qui a été dit.
    C’est quelqu’un de patient, il est passionné et il aime transmettre sa passion.
    Encore merci à lui

    Répondre
  • 13 octobre 2013 à 10:51
    Permalink

    Mon Dieu, que ces photos sont belles !

    Répondre
  • 9 octobre 2013 à 21:08
    Permalink

    Un de mes prochain achat, très certainement.

    Répondre
  • 7 octobre 2013 à 11:03
    Permalink

    Jean-Pierre devrait être remboursé par la sécurité social 🙂

    Répondre
  • 6 octobre 2013 à 16:16
    Permalink

    Oui en effet, plein de poésie de beauté de douceur, j'ai ressenti tout çà en lisant le livre de Jean-Pierre

    Répondre
  • 6 octobre 2013 à 16:15
    Permalink

    Vous avez bien résumé Jean-Pierre et son livre, merci de votre commentaire

    Répondre
  • 4 octobre 2013 à 17:18
    Permalink

    J' ai aussi la chance de connaître un peu Jean-Pierre et ses images sont comme lui : sobres, humbles, discrètes, généreuses. Un livre qu' on n' arrive pas a refermer sans nostalgie ou sans regret tellement on se sent bien, tellement on ressort imbibé du bonheur qu' il a du ressentir lors de ses longues et patientes observations. Merci à lui ! 🙂

    Répondre
  • 3 octobre 2013 à 23:39
    Permalink

    poésie, beauté, douceur, un baume sur le cœur

    Répondre
  • 1 octobre 2013 à 12:41
    Permalink

    Test de livre : Plumes de brume de Jean-Pierre Frippiat

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.