Avis sur le livre : Photographier toute l’année 365 jours d’idées créatives en photographie

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

La maison d’édition Pearson nous a déjà fait parvenir plusieurs ouvrages issus de la collection « Les ateliers du photographe », que nous vous avons présentés en détail ces derniers mois. Ce sont des livres accès apprentissage, et dont l’approche du sujet proposé est technique.

Il est très intéressant de maitriser une ou plusieurs techniques, afin de réaliser de belles images à présenter. Mais la question qui revient souvent est « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir photographier ? ». En effet, ce n’est pas parce qu’on maitrise une technique que l’on sait trouver les moments pour l’appliquer.

C’est pourquoi le livre que je vais vous présenter ici peut être vu comme un excellent complément aux ouvrages techniques que vous possédez déjà, ou que vous comptez acquérir. Christophe l’avait déjà annoncé il y a quelques temps ici.

couvertureang

Tout au long de l’année, au fil des saisons, la lumière change, la nature et les gens égalements. Or, selon le lieu où l’on se trouve, le mois, les sujets intéressants à mettre en valeur sont très variés.

Cet ouvrage est tout d’abord ce que j’appelle un « beau livre », de par sa qualité d’impression, sa reliure, et son papier. Contrairement à un manuel technique que l’on pourra emmener partout avec soit, celui-ci se destine plus à une lecture dans le salon, au coin du feu :-). D’ailleurs son poids vous fera peut-être hésiter avant de le mettre dans votre sac photo, déjà bien rempli de matériel.

Commençons par la couverture. Comme tout beau livre qui se respecte, la couverture est double. C’est à dire qu’une première enveloppe repose par dessus la couverture rigide du livre, qui est strictement identique. Cela permettra entre autre de ne pas abimer le livre. J’aime beaucoup le concept de l’arbre divisé en 4, selon les saisons de l’année. C’est du plus bel effet.

La tranche est également imposante, et affiche le titre sur toute son épaisseur. Il vous sera ainsi facile de retrouver le livre au milieu de toute votre collection, bien rangée dans votre bibliothèque.

La quatrième de couverture est dans un style plus épuré, avec quelques images, et un texte de présentation. Une petite remarque en passant : la quatrième de couverture du livre affiche en plus la biographie de l’auteur, chose que l’on ne retrouve pas sur la couverture de protection.

D’ailleurs, cette biographie nous précise que l’auteur, Tom Ang, présente des émissions sur la photographie à la BBC. Connaissant les qualités des reportages et émissions de la BBC, nous sommes sur d’avoir entre les mains un livre rédigé par quelqu’un qui connait bien ce domaine. C’est un gage de qualité…

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, le livre. Côté papier, rien à redire, la qualité est là. J’ai même du coller mes yeux contre les images afin de voir s’il s’agissait bien d’une impression offset ou de tirage photo. L’offset est si fin que j’ai eu du mal à le distinguer. Un très bon point pour un livre de cette qualité.

Le sommaire est très complet et s’affiche sur la double page. La lecture en est facilitée, et on tout de suite où aller selon ses envies. Vous remarquerez que pour chaque mois, on y retrouve un certain nombre de sujets photographiques, mais également un sujet technique. C’est une approche assez originale et bien pensée que de ne pas isoler la technique au début ou à la fin de l’ouvrage, mais de la répartir. De plus, le sujet technique est à chaque fois en adéquation avec les thèmes abordés dans le mois.

C2medias, agence de communication interactive

Chaque mois est introduit avec une double page, contenant une photo et le nom du mois. C’est sobre et efficace. La couleur utilisée pour l’identité des pages est la même que dans le sommaire. On se retrouve avec un livre très coloré, à la fois dans le contenu de ses pages, mais également sur sa tranche intérieure. Ce n’est pas indispensable, mais suffisamment agréable à l’œil pour le souligner.

La page suivante est un mélange de visuels associés au mois, accompagnés par un poème ou un extrait d’ouvrage. C’est assez poétique et ajoute une touche de douceur à l’ouvrage.

En continuant, nous arrivons sur les fameuses thématiques, qui sont leur cœur de l’ouvrage. Pour cet article, j’ai choisi le mois de février, car c’est finalement à cette période, et dans certaines régions, que l’inspiration vient peut être le moins (temps gris, pluie, humidité, températures fraiches…) Ce n’est pas le mois où je préfère sortir mon appareil… Et pourtant c’est celui-ci qui me donne un an de plus tous les ans, c’est dire ma frustration 🙂

Les pages sont toutes conçues de la même manière. Aussi, d’un mois à l’autre, vous ne vous perdrez pas dans la lecture.

La mise en page permet de retrouver en haut à gauche une petite introduction, et juste à côté, une série de réglages liés au thème. Ces mêmes réglages sont d’ailleurs appliqué au visuel présenté en dessous, et qui est l’élément central de la double page. Différents points sont mis en avant selon l’image, comme la composition, l’éclairage, l’angle, le cadrage, l’exposition…

Des variantes sont également proposées, dans un encadré nommé « Faites-en plus », ou « Photophonie », ou encore « Essayez ceci »… Il s’agit ici d’aller un peu plus loin, et de tester d’autres modes de rendus.

Enfin, un pavé « Approches alternatives » vous donnera des conseils sur la manière d’aborder le thème présenté, d’une autre manière. Ici il est toujours question d’idées, donc jamais de directives, seulement des orientations.

Je remarque également que chaque page fait référence à d’autres pages dont le contenu se rapproche de celle-ci. C’est systématiquement en bas à droite que l’auteur indique les autres thèmes à consulter. Une sorte de liens hypertextes dans une page papier (serait-ce cela l’avenir de l’édition papier ? des liens d’une page à l’autre ? :-))

Le petit plus en fin de mois, est la page « technique ». Si le contenu est lié aux pages qui la précèdent, cette page peut bien sur être adaptée en de nombreuses circonstances.

En fin de livre, on retrouve un glossaire, qui permet aux photographes les moins à l’aise avec le vocabulaire photo de trouver plus facilement leurs marques.

Ce glossaire est suivi de l’index, qui permettra de retrouver facilement une thématique parmi les 360 pages du livres.


Notre avis

Un très beau livre, rédigé par un spécialiste du genre, qui officie dans l’une des plus belles institutions médiatiques anglaises. Il aurait été dommage que nous ne puissions découvrir cet ouvrage. Il n’apportera pas forcément d’éléments utiles aux photographes aguerris qui savent occuper leurs 365 jours, mais pour tout débutant, ou toute personne à la recherche d’idées, c’est un ouvrage à potasser. Et en plus il est très coloré !

+ d’informations

Photographier toute l’année
Tom Ang
360 pages
38 €

Obtenir le livre chez Pearson

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.