Photokina 2020 – Quelques nouvelles

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Photokina 2020: la photo vit

Le difficile équilibre du salon phare de la branche entre développement économique et évolution de la société

Photokina ouvre à nouveau ses portes à Cologne, et ce du 27 au 30 mai 2020. En 70 ans d’histoire, son déroulement a rarement été attendu avec autant d’impatience que cette année. Un environnement de marché qui évolue rapidement ainsi que des processus de transformation sociale et économique confrontent les fabricants, les professionnels et les organisateurs du salon à de grands défis.

L’image, sous ses différentes facettes, fait désormais partie intégrante de notre quotidien. Nous utilisons des appareils comme des planificateurs d’itinéraire, des smartphones, des «  wearables   » (appareils portables), des téléviseurs et des écrans tactiles pour l’achat de titres de transport et de hamburgers. Les secteurs de la santé, de la sécurité et de la surveillance, l’industrie automobile, l’aérospatiale, l’architecture / l’immobilier et la recherche en général sont des domaines d’application de l’image. Même notre communication repose uniquement sur des images dans de nombreux cas, que ce soit lorsque nous partageons de beaux moments, des impressions agréables, etc., via les réseaux sociaux ou les services permettant de suivre l’actualité, ou sur Twitter lorsque nous téléchargeons un GIF au lieu de formuler une réponse verbale. Les photos prises chaque année à l’échelle mondiale, soit 1,4 billion, continuent de stimuler la créativité des spécialistes du photofinishing. Les professionnels, qui proposent des livres photo, des photos murales, etc., marquent également des points avec l’utilisation de l’IA, de nouveaux designs et en offrant la possibilité de sauvegarder de beaux souvenirs créatifs pour l’avenir.

Une branche en proie aux contradictions
« Même si les chiffres du marché nous le font parfois oublier, nous vivons actuellement un âge d’or de la photographie  », a déclaré Kai Hillebrandt, président de la Fédération de l’industrie photographique (Photoindustrie-Verband). «  On n’a jamais fait autant de photos qu’aujourd’hui, les gens n’ont jamais été aussi nombreux à photographier et à réfléchir à la façon d’améliorer la mise en scène de ce qu’ils immortalisent par l’image. » Le développement du marché est apparemment en contradiction avec ce qui précède  : les ventes d’appareils photo, qui constituent le cœur de marché, ont en dernier lieu accusé un recul annuel à deux chiffres, des consolidations font bouger la branche. «  Pourquoi les chiffres du marché reflètent-ils si peu de ces conditions merveilleuses  ? Je crois que les opportunités de dialogue avec la clientèle sont encore trop insuffisantes et que nous ne sommes pas en mesure d’activer suffisamment les step-up users, ces utilisateurs passés au palier supérieur   », a estimé Kai Hillebrandt. «  Non seulement les fabricants d’appareils photo et d’accessoires doivent trouver le moyen d’exploiter le formidable potentiel que représente le boom de la photographie, mais les prestataires de services en lien avec la photographie – par exemple les fournisseurs d’impressions photo – identifient eux aussi des opportunités dont nous n’aurions pas osé rêver il y a dix ans   », a-t-il précisé pour montrer les possibilités offertes à la branche.

Incidences sur Photokina
Cette évolution du marché a également un impact sur le salon phare Photokina, comme l’explique Oliver Frese, Chief Operating Officer Koelnmesse GmbH  : «  Les salons sont toujours à l’image du marché et les marchés évoluent. Bien d’autres salons, qui ont eu beaucoup de succès pendant de nombreuses années, sont également confrontés au défi qui consiste à se transformer pour répondre aux nouveaux besoins de leurs groupes cibles.   » Photokina n’est pas le seul salon confronté à un défi, celui de tenir compte, par de nouveaux concepts, de vecteurs de cette évolution comme l’événementisation, la numérisation et les processus de transformation à l’échelle de la société. «  Les salons sont en fin de compte des produits nécessitant une adaptation continue ou parfois même l’adoption d’une nouvelle version afin de répondre aux besoins du marché et des clients   », a ajouté Oliver Frese.

Koelnmesse, en tant qu’organisatrice de Photokina, et l’industrie photographique (Photoindustrie-Verband), qui apporte au salon son soutien conceptuel, continuent de croire à son potentiel. «  Photokina est depuis toujours un rendez-vous fascinant, car il met les fabricants – avec leurs innovations – en présence d’une clientèle absolument capable de s’enthousiasmer   », selon Kai Hillebrandt. «  Le visitorat du salon est exceptionnel. Où trouver en aussi grand nombre des clients si fidèles et réellement intéressés par ce qui leur est présenté  ?   » C’est la raison pour laquelle les organisateurs feront de photokina 2020 le point de départ pour la pratique d’un dialogue ouvert avec tous les interlocuteurs – fédérations, exposants, visiteurs professionnels et grand public – afin de repenser la manifestation. «  Salon phare de l’image, photokina doit répondre à l’évolution considérable des besoins et offrir une plateforme internationale à de nouveaux sujets, de nouveaux secteurs de croissance et de nouveaux formats de présentation   », a déclaré Oliver Frese. «  Nous devons également faire face à un défi, celui d’établir une parfaite adéquation entre un groupe hétérogène de parties intéressées et leurs différentes attentes en matière de salon.   »

Émotions et expériences
À moins de quatre mois du déroulement de la prochaine édition, on accorde à Cologne une attention particulière à son succès. «  Nous vivrons une Photokina qui s’inscrit dans le sillage de ce dont elle est synonyme depuis 1950  : enthousiasme pour les images et les technologies correspondantes, discussions approfondies avec des personnes partageant les mêmes idées, impulsions données à la propre activité, nouveaux enseignements en matière d’images pour différents groupes cibles, nouveaux produits pouvant être pris en main, inspiration puisée auprès de modèles et de stars de la branche, art photographique   », a précisé Christoph Werner, Senior Vice President Koelnmesse GmbH.

Koelnmesse dont le niveau d’investissement est le même qu’en 2018 s’emploie à développer et à améliorer le programme d’événements avec le concours d’une grande équipe. C’est ainsi que pour la première fois une ouverture officielle de Photokina s’accompagnera à nouveau d’une allocution inspirante. Consacrée au thème de la transformation, elle sera prononcée par un intervenant de renommée internationale.

Impulsions données aux professionnels
La nouvelle édition d’IMAGING LAB by Photokina est un contexte idéal pour présenter de nouveaux concepts ainsi que de nouvelles technologies et idées commerciales, mais aussi pour échanger à propos de ce qui précède. Des start-up, des chefs de file en matière d’innovation, des représentants d’établissements d’enseignement supérieur, des développeurs et des think tanks s’y rencontrent pour débattre des défis de l’industrie de l’image. On y présente des technologies innovantes dans le domaine de la photo et de la vidéo, de l’image mobile et numérique, de la réalité virtuelle/augmentée/mixte, des applications, de la 3D, de l’intelligence artificielle, des logiciels, des services de cloud, des modèles commerciaux et plus encore. Le nouvel emplacement, hall 4.2, souligne l’importance de la plateforme et rencontre l’approbation des start-up. En 2020 également, l’IMAGING LAB est placé sous l’égide du ministre de l’Économie de Rhénanie-du-Nord-Westphalie Andreas Pinkwart.

Avec l’IMAGING INNOVATION CONFERENCE by Photokina , c’est un nouvel espace qui a été créé au salon pour permettre aux experts du monde entier et de tous les domaines pertinents d’échanger à propos de ces évolutions. Le choix des thèmes est délibérément vaste pour éclairer toutes les facettes de l’image. En visitant de surcroît Photokina , on peut se faire une idée globale du statut de la branche – et bénéficier d’une impulsion importante pour sa propre activité. L’Imaging Innovation Conference s’inscrit dans le prolongement du Business Forum Imaging Cologne, manifestation annuelle dont la dernière édition a eu lieu en mars 2019 et qui, depuis 2009, s’est imposée comme une importante plateforme de présentation des tendances et des innovations dans le secteur international de l’image. «  Nous nous employons à élaborer le programme d’événements pour les professionnels de façon à ce qu’ils s’en inspirent et reviennent du salon avec un plus grand savoir dont ils tireront parti pour leur propre travail et un carnet d’adresses auquel ils auront ajouté de nouveaux et précieux contacts   », a poursuivi Christoph Werner. En 2020 également, des experts internationaux approfondiront des thèmes récurrents en matière de photographie et de cinéma  : au Professional Stage, des photographes professionnels du monde entier donnent un aperçu des sujets qui, actuellement, ne font pas bouger uniquement les photographes de métier. Au Motion Stage, les professionnels du film montrent ce qu’il faut savoir sur le montage et la production vidéo, le storytelling mais aussi sur YouTube en tant qu’outil dans une stratégie de marketing. Le nouveau partenariat stratégique avec le Deutscher Kamerapreis complète l’offre de Photokina relative à la vidéographie et au cinéma. Le prix sera décerné le 29 mai au Tanzbrunnen. Samedi 30 mai, les lauréats interviendront à Photokina où ils feront des conférences sur leurs projets et donneront ainsi d’importantes impulsions aux cinéastes semi-professionnels et professionnels.

La prochaine étape concerne les step-up users
Les organisateurs se focalisent également sur de jeunes groupes cibles qui aiment la photographie, mais doivent et souhaitent tout d’abord se familiariser avec de nombreuses technologies. ll y a longtemps que pour cette catégorie d’utilisateurs il n’est plus question simplement de plaisir et de prises de vue rapides avec le smartphone. Depuis sa relance en 2017, la chaîne Instagram de Photokina connaît le succès qui est le sien parce que ce groupe cible apprécie le concept de présentation de jeunes photographes internationaux et le regard posé sur leur façon de travailler. En témoignent l’augmentation du nombre d’abonnés et un taux d’engagement élevé. «  Depuis quelques années déjà, notre marketing cible également ce groupe, ce qui a une incidence perceptible sur la structure des visiteurs  : la proportion des moins de 30 ans est entre-temps de 30  %   », a déclaré Christoph Werner.

On continue de miser sur l’accentuation de la corrélation entre offre numérique et expérience sur place. Voilà pourquoi la Creators Lounge, en lien avec le Rental Point powered by Gearflix, sera inaugurée en 2020. Le concept est simple  : au salon et sur leurs chaînes, les créateurs expliquent «  en direct   » comment ils utilisent leur équipement et les nouveautés des exposants pour leurs productions. Ensuite, les visiteurs peuvent emprunter directement ces nouveautés au Rental Point et les essayer en tenant compte des nouvelles connaissances qu’ils ont acquises. «  Ce faisant, nous créons d’une part de nouveaux points d’interaction pour les visiteurs, ce qui d’autre part accentue la visibilité de photokina et des exposants   », a déclaré Christoph Werner pour expliquer le concept et il a ajouté  : «  Beaucoup de jeunes créateurs souhaitent vivement parler de leur travail à photokina et considèrent le salon tout naturellement comme the place to be. Notre Communities Stage affiche pratiquement complet.   »

Interaction et expérience photo pour les moins de 25 ans – voilà ce que proposent pour la première fois en 2020 des spots photo au parc des expositions où il est possible de s’en donner à cœur joie avec un appareil photo. Cette formule est calquée sur des concepts à succès permettant de vivre une expérience photo, concepts qui attirent actuellement des milliers de jeunes visiteurs dans toute l’Europe.

Culture photographique à Cologne
Les expositions de photos au parc des expositions et dans la ville sont indissociables de l’expérience globale offerte par Photokina . En 2020, la coopération avec le Festival de la scène photo internationale qui se tient à Cologne et perpétue dans cette ville, avec expertise et un grand réseau d’artistes de renom, la longue tradition des expositions de photos, sera à nouveau intensifiée. Se rendre à Photokina , c’est avoir également la possibilité extraordinaire de visiter de surcroît une centaine d’expositions de photos dans toute la ville de Cologne ou de participer à un vaste programme d’ateliers. Complément d’information  : https://festival.photoszene.de/.

Manolo Ty, photographe allemand à qui l’on doit des documentaires et des portraits, présente des photos publiées dans son livre «  Pakistan Now   », celles-ci ayant déjà été exposées à la Galerie nationale du Pakistan à Islamabad. Le concours de jeunes photographes «  Future Now – My Picture for Expo 2020   », sur le thème du développement durable, a été créé en partenariat avec le Deutscher Jugendfotopreis (Prix allemand de la jeune photographie) et le Pavillon allemand à EXPO 2020. Les 16 photos des lauréats (une photo par Land allemand) seront présentées à Photokina et au pavillon allemand à Dubaï. Le Profifoto New Talent Award powered by Canon ainsi que le Deutscher Jugendfotopreis s’adressent également aux photographes qui assureront la relève.

Plan d’occupation des halls à photokina 2020
Étant donné l’évolution du marché et compte tenu des travaux de réhabilitation et de construction sur le périmètre du parc des expositions, le plan d’occupation des halls de 2020 diffère de celui de 2018  : en se basant sur le nombre actuel d’exposants inscrits et sur les prévisions pour les semaines à venir, photokina se déploiera dans les halls 3.1, 3.2, 4.1, 4.2 et 5.2.

Le prochain salon :
Photokina – IMAGING UNLIMITED, Cologne 27.05. – 30.05.2020

https://www.facebook.com/photokina

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.