Nous sommes allés à La Gacilly

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Nous avons eu la chance et le plaisir d’aller passer une journée en août à La Gacilly. Cette ville, où se situe le siège historique d’Yves Rocher, est un petit havre de paix qui voit affluer nombre de visiteurs entre le 1er juillet et le 31 octobre. Son festival photo, dont nous sommes à la 17è édition, a aujourd’hui une renommée qui dépasse les frontières.

Aujourd’hui, c’est plus de 300 000 spectateurs qui viennent admirer les plus de 1000 photos tirées sur des formats géants et disposées dans les rues, sur les bâtiments, dans les jardins, les bois… Le tout, accessible 24h/24.

Ce festival, dont la marque de cosmétiques est le principal mécène depuis le début, aborde chaque année une double thématique : Une mise en avant de la création contemporaine propre à un pays ou un continent (Europe de l’est, Japon, Italie, Pérou…) et une problématique sociétale et environnementale.

Cette galerie photographique à ciel ouvert accueille et a accueilli les expositions de grands noms de la photographie (Raymond Depardon, Yann Arthus bertrand, Steve McCurry…) dans une optique de mise en avant de travaux éthiques et humanistes.

Studio LILLE laboratoire impression fine art specialiste couleur

Les thématiques de 2020

Viva Latina : 11 photographes partagent leur vision de l’Amérique latine, de par ses couleurs, ses traditions… mais ce sont surtout ses défis sociaux et environnementaux qui sont mis en avant : la pollution entrainée par l’extraction de minerai, les frontières fermées, la destruction de l’Amazonie dans un silence assourdissant du reste du monde, et bien d’autres sujets qui font écho à notre société actuelle.

Préserver la biodiversité : Du sud de la Bretagne, jusqu’au fin fond des Andes en passant par nos océans, les reportages présentés ici apportent, une fois n’est pas coutume, une vision sur la fragilité de notre environnement. Qu’il soit proche de nous, à des milliers de kilomètres ou dans les entrailles de la planète, les impacts de l’homme sur la nature (en positif ou négatif) ont des effets que nous voyons de plus en plus (surtout les néfastes).

Climat et photographie, l’engagement d’une époque : 3 photographes présentent leur travail dans le cadre du concours Fisheye X Festival Photo La Gacilly. Ceux-ci abordent également des thèmes liés à l’environnement et l’impact humain.

 

Animations en famille

Chaque mercredi après-midi, il est possible de découvrir de manière ludique les expositions, grâce à une visite-jeu. Rendez-vous sur le site pour plus d’informations (tarifs, réservation…)

Un travail de médiation auprès des scolaires

16 collèges du département sont invités à participer et exposer selon la thématique principale validée chaque année pour le festival. Les collégiens sont accompagnés par leurs enseignants ainsi que des photographes parrains (Yvon Boëlle, Eric Frotier de Bagneux, Hervé Le Reste, Frédéric Mouraud, Gwenaël Saliou et Cédric Wachthausen). Les travaux réalisés cette année par les collégiens seront exposés en 2021 en Autriche (voir ci-dessous).

Une extension en Autriche

Le festival s’internationalise également avec la création en 2017 à Baden d’un concept similaire, qui porte à près d’un demi million au total le nombre de visiteurs. S’il en est à sa 3è édition, il peut se targuer d’être bien intégré dans le paysage photographique autrichien, d’autant plus qu’on y retrouve entre autres les expositions des éditions précédentes de La Gacilly. Elles bénéficient alors d’une seconde mise en lumière, avec un nouveau public. Pour plus d’informations sur ce festival, vous pouvez visiter le site internet qui lui est consacré.

Les stages

Des stages photos vous permettent de vous perfectionner à la fois en photographie, mais également dans le domaine animalier. Ils ont lieu à plusieurs dates durant la période estivale. Si vous êtes sur place dans les prochains jours, sachez que le prochain stage aura lieu le 5 septembre et sera encadré par Emmanuel Berthier. Cliquez ici pour en savoir plus.

Si on se réfère aux chiffres clés du festival, cette 17è édition accueille 19 expositions, plus de 300 000 visiteurs, 1000 photos exposées, 350 élèves de collèges participants. Et depuis sa création en 2004, c’est près de 4 millions de visiteurs qui ont arpenté les rues et les jardins de La Gacilly durant la saison estivale. C’est également près de 93 partenaires (Entreprises mécènes, presse, institutions publiques) qui contribuent au renouveau de ce festival entièrement gratuit chaque année.

Enfin, le festival s’associera les 18, 19 et 20 septembre aux journées européennes du patrimoine, en proposant des animations autour de ses coulisses et sa programmation.

+ d’informations

Le festival se déroule jusqu’au 31 octobre dans toute la commune de La Gacilly (Morbihan). Privilégiez la venue en voiture. le centre de la ville est fermé à la circulation mais des parking extérieurs permettent de se stationner facilement. Le festival se trouve à moins de 5 minutes de marche des parkings.

Le port du masque est obligatoire dans les rues de la ville ainsi que les lieux clos.

Pour en savoir plus et préparer votre visite du festival : https://www.festivalphoto-lagacilly.com

 

David Lesage on FacebookDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter