Nikon invente un DRM anti-vol pour ses objectifs photo

Nikon a déposé au Japon un brevet sur une technologie de DRM qui empêche l'utilisation d'un couple appareil photo/objectif, tant que le mot de passe défini par le propriétaire n'a pas été saisi. Un dispositif destiné à décourager les voleurs.

Sera-t-il un jour impossible d'utiliser un appareil photo et ses objectifs sans torturer le propriétaire pour connaître le mot de passe ? Le site Nikon Rumors rapporte que le fabricant japonais d'appareils photo a déposé un brevet au Japon, sur une technologie de gestion de droits (DRM) qui vise à s'assurer que l'objectif inséré dans un boîtier numérique est bien autorisé par le propriétaire, et vice-versa.

Concrètement, l'idée est d'obliger à entrer un mot de passe pour se servir d'une combinaison de boîtier/objectif, de façon à décourager les voleurs qui ne pourraient revendre un appareil volé, inutilisable sans le précieux mot de passe. 

Une solution qui pourrait éviter d'avoir à utiliser des services comme Stolen Camera Finder ou CameraTrace, qui scanne le web à la recherche de toute image portant le numéro de série de l'appareil photo dans ses données EXIF, pour tenter de localiser le voleur ou son client. 

2013_61508_fig01-4a5d6

Source : Nikon invente un DRM anti-vol pour ses objectifs photo.

Facebook Comments
Sebastien Delehaye on Email
Sebastien Delehaye
Photographe Tireur Rédacteur Studio Lille
Sebastien Delehaye est l'un des deux créateurs de RevuePhoto, pris de passion par la photographie il en a fait son métier. Dirigeant de la société Studio-Lille, il est spécialisé dans l'impression de tirage d'art et les agrandissement d'exposition, de décoration.

2 pensées sur “Nikon invente un DRM anti-vol pour ses objectifs photo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.