La Fotofever est de retour à Bruxelles (4-6 oct)

Le petit logo qui gigote est de retour ! Bruxelles acceuillera du 4  au 6 octobre la 2ème édition ( pour BXl) de la Foire photo « Fotofever » , à Tour&Taxis dans le magnifique shed 1 .

Une cinquantaine d’exposants sont présents : galeries, éditeurs, 1 labo, et 3 institutions ( Le FoMu d’Anvers qui présente un très bel échantillon d’oeuvres, le Musée de la Photographie de Charleroi et BOZAR ) . Toute une série d’animations, de conférences et d’ateliers sont également proposés ce week-end .

logo

Une équipe dynamique et volontaire

L’organisation, en ce début XXIème siècle, d’ une foire de la photo est un réel défi de la part de ses organisatrices et s’inscrit dans une démarche clairement volontairiste . Elles ont su convaincre de nombreuses galeries d’entamer avec elles cette aventure. L’équipe tente à présent de pérenniser l’événement en le transformant en un événement récurrent du calendrier bruxellois .

Evoluant dans un domaine où d’autres salons reconnus existent ( comme Le Salon de la Photo à Paris ) Fotofever se positionne visiblement du côté de la découverte et des « coups de pouces » aux jeunes galeries et jeunes créateurs ( tarifs préférentiels pour la location de stands lors de solo shows de jeunes photographes, organisation du Fotoprize, les galeries présentes doivent présenter au moins un travail de jeune photographe de moins de 40 ans, …) et aux collectionneurs !

A terme, l’équipe de Fotofever est également désireuse de créer, à Bruxelles, un mois de la photo.

Le Fotoprize

Un appel à candidature a été lancé à toutes les écoles d’art de l’U.E. pour mettre en valeur le travail de l’un (e) de ses jeunes diplomé(e)s . Cette année, un jury de professionnels de la photo sélectionné par Fotofever a élu le travail de Saartje Van de Steene. Celle-ci a donc eu carte blanche pour constituer une expo au sein de la Fotofever. Celle-ci est le fruit d’un travail de trois mois auprès des Lakota. Les tirages de grande qualité ont été assurés par le labo MILO Profi d’Anvers. Une petite cérémonie de remise du prix se tiendra à 14h vendredi.

Un autre prix est organisé par un des sponsors  Nikon ( ABN-Amro étant le sponsor principal)) : « le Monography Series Awards » récompensant le travail d’un photographe belge .

2

« Pas besoin d’être riche pour débuter une collection de photo »

L’idée de la Fotofever est également de contribuer à construire un marché pour la de vente de photographies ici en Belgique ( en France pour l’édition parisienne ) .

Le ton est clairement franc et décontracté : avec beaucoup de naturel et un vrai désir de  décomplexer les acheteurs potentiels, l’organisation demande que les prix soient clairement affichés.  Un des credo de la Fotofever : « you don’t need to be rich and expert to collect photography. »

La mention « Starts to Collect », apposée sur certaines œuvres qui font l’objet d’un petit parcours, les signalera comme les œuvres les moins chères afin d’encourager les collectionneurs débutants à se laisser tenter par l’achat .

Toutes les œuvres sont à vendre, n’hésitez pas à entrer en contact avec les galeristes, plusieurs artistes sont présents et tout disposés à vous parler de leur travail .

La visite

6

L’édition 2013 présente des améliorations sensibles par rapport à la première édition . Ainsi, les galeries les plus jeunes ou les moins expérimentées ont-elles  été guidées et épaulées par les organisatrices pour la sélection des œuvres et leur accrochage une fois sur place . Au final, le rendu et l’identité des galeries sont plus lisibles et la qualité des œuvres est en hausse .
La galerie polonaise Asymetria

Si les Diasec et grands formats sont toujours aussi impressionnant utilisés, selon les goûts pour renforcer le potentiel des photos ( allez admirer les l’œuvre de Jimmy de Bock à la Mazel Galerie ) ou pallier des faiblesses ( si leurs œuvres sont en moindre quantité cette année, je continue à trouver certains artistes très auto-complaisants ) , attachez-vous aussi à scruter les petits formats . Cette année encore, la galerie Asymetria par exemple propose des petits tirages très forts . Faites un détour pour la mini expo des lituaniens Kauna’s Photos ( rural + urban market d’Alescandra Macijaucas et Mindaugas Kavaliauskas )

La galerie lituanienne Kaunas Photos

. Yann Mingare n’avait pourtant pas emporté notre enthousiasme avec l’édition de son livre Repaies mais mais les deux grands formats de très belle facture proposés par la galerie suisse présentent une très belle recherche des derniers photons encore disponibles au crépuscule pour permettre une photo . Les galeries sont nombreuses et nous ne pourrons pas toutes les citer : la galerie de l’Instant, la galerie Arthus, la galerie française  Céline Moine, la galerie Spazio Nuovo etc. .. tous ont de très belles œuvres à vous faire découvrir .

Arthus gallery

 Des fauteuils, une collection privée et … la fesse !

Chaque année, une thématique sert de fil rouge à la découverte de collections privées. Cette année, c’est la fesse qui est mise à l’honneur dans « Fesse to Fesse ». C’eest surtout le prétexte ludique à une exposition sur le thème du nu

Puisqu’on y pose cette partie de l’anatomie, 5 canapés IKEA ont customisés  et memblent le V.I.P. lounge. Ils seront vendus lundi aux enchères au profit d’une bonne œuvre .
Les fauteuils customisés

Porte-folio Review

Samedi, de 12 à 18h, vous aurrez la possibilité, après inscription sur le site internet de la Fotofever, de faire passer votre portefolio ( format papier, tablette ou ordinateur excepté sites web) sous l’œil agueri de deux professionnels de la photo durant 2 sessions
de 20 minutes en tête à tête  . Vous pouvez choisir ces deux critiques parmi une liste qui vous sera proposée .

A suivre

Avant de se donner rendez-vous pour l’édition 2014, notez que l’édition parisienne se tiendra du 15 au 17 novembre au Carrousel du Louvres . Cette édition partagera des exposants communs avec l’édition bruxellois.

Ne ratez pas non plus les œuvres exposées à l’hôtel Bloom jusqu’au 5 octobre 2013 .

Infos pratiques

Bruxelles, Tour et Taxis, shed 1 du 4 au 6 octobre 2013 .

Site web : http://www.fotofeverartfair.com

Facebook Comments
Emilie Vanderhulst
Emilie est anthropologue. Photographe nature amateur, elle est par ailleurs guide naturaliste et ornitho pour Natagora.

Une pensée sur “La Fotofever est de retour à Bruxelles (4-6 oct)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.