Essai du RoundFlash magnetic v5

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

roundflash1Nous nous sommes intéressés, à la rédaction de RevuePhoto, au diffuseur circulaire pliable : RoundFlash, un produit simple mais apparemment efficace, mis en vente par une société polonaise. Nous l’avons donc essayé dans sa dernière version : RoundFlash magnetic édition 5. C’est un diffuseur circulaire qui vient s’adapter sur la grande majorité des boitiers numériques pourvu de flash de type « cobra ». Nous souhaitions savoir si ce diffuseur est à la hauteur de sa renommée, autant dans sa facilité de mise en place que dans les résultats obtenus.

Pour notre premier test nous avons ressorti un bon vieux boitier Nikon en métal (pour avoir un peu de reflet) que nous avons placé face à une paroi de couleur claire. Histoire de se rendre compte facilement de la diminution de l’ombre portée provoquée par l’utilisation d’un flash dans de tel condition. Pour nos photographies de test, nous avons donc utilisé un Nikon D600, un objectif 105 VR et un flash cobra SB900.

test roundflash
En mode portrait le flash cobra génère une ombre forte sur la droite de l’image.

review ring flash
Avec le Roundflash l’ombre portée a totalement disparu.

test diffuseur circulaire
Dans un format paysage, l’ombre portée est présente sous le sujet.

essai diffuseur circulaire round flash
Avec le diffuseur circulaire, l’ombre est là aussi totalement annulée.

Pour un second test nous avons préféré nous placer sur un fond noir afin d’examiner les ombres portée sur le visage (et plus particulièrement sur le cou). Pour cela, nous avons utilisé, le même boîtier avec le même flash et une optique 85 mm 1.4. A noter qu’aucune correction d’exposition n’a été nécessaire, la mesure d’exposition i-TTL n’est absolument pas perturbée par le RoundFlash. Malgré tout le fabricant annonce qu’en fonction du boitier et de l’optique, il peut être nécessaire d’ajouter une compensation d’exposition du flash de +1,5 EV.

essai diffuseur roundflash
L’ombre portée est fortement visible au niveau du cou, des paupières et de la bouche.

essai diffuseur circulaire adaptable
Cette fois avec la mise en place du diffuseur circulaire adaptable, les ombres sont douces et réduites, la lumière est moins « dure » !

essai ring flash
Détail du regard sans le diffuseur.

reflet circulaire flash
Détail du regard avec le diffuseur. Le reflet parfaitement centré et circulaire donne un peu plus de « vie » au regard.

comparatif flash direct
Flash en direct
Présence d’ombres relativement marquées avec une fuyante vers le bas.
Nous continuons donc notre test, mais cette fois nous nous intéressons au très classique contre jour ! Quoi de plus normal que de recourir au flash dans de tels conditions. Nous avons donc repris le même matériel que précédemment, sujet dos à une fenêtre, sous un plafond blanc, ce qui nous a permis de faire également le comparatif avec le flash en mode indirect (c’est à dire le flash SB-900 à la vertical, dirigé vers le plafond).

Comparatif flash indirect
Flash en indirect
Ombres un peu moins marquées mais présente tout de même et fuyante importante vers le bas.

Comparatif flash diffuseur
Avec le diffuseur RoundFlash
Cette fois les ombres sont peu présentes, le résultat est bien meilleur ! Le flash se fait oublier.

Nous vous proposons également de découvrir le fonctionnement du Roundflash au travers d’une courte vidéo de présentation et quelques vues du produits, pour la partie facilité de mise en place, la vidéo parle d’elle même, nous ferons donc l’impasse sur cet aspect qui n’a absolument rien de compliqué !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

En conclusion

C’est un produit fort intéressant, qui ne passe malheureusement pas inaperçu. Mais malgré ce léger handicap, il rend bien des services en améliorant très fortement la lumière sans pour autant avoir besoin de nombreux artifices qui ne sont pas toujours simples à mettre en place ! Le mécanisme magnétique est parfait, et en extérieur, malgré un vent assez important, le Roundflash ne bouge pas ! Le système permet également d’avoir une toile blanche de diffusion parfaitement tendue. Le seul vrai regret se situe au niveau de la perte d’accessibilité des commandes de l’optique en fonction de celle-ci, ce qui ne rend pas toujours la chose pratique pour la mise au point, car l’assistance à la mise au point du flash étant masquée par le RoundFlash, l’appareil a vite des difficultés a faire la mise au point en basse lumière. A découvrir plus en détail sur roundflash.com

Sebastien Delehaye on Email
Sebastien Delehaye
Photographe Tireur Rédacteur Studio Lille
Sebastien Delehaye est l'un des deux créateurs de RevuePhoto, pris de passion par la photographie il en a fait son métier. Dirigeant de la société Studio-Lille, il est spécialisé dans l'impression de tirage d'art et les agrandissement d'exposition, de décoration.

4 réflexions sur “Essai du RoundFlash magnetic v5

  • 15 décembre 2013 à 10:42
    Permalien

    Perso j’en possède un et c’est juste super j’avais le Orbis avant celui ci qui fonctionnait très bien aussi mais c’était l’installation qui n’était pas pratique

    Répondre
  • 31 octobre 2013 à 16:01
    Permalien

    c'est vraiment intéressant 😉 j'en veux un :-)) moi qui galère tout le temps avec mes portraits…. là ça serait parfait 😀
    bravo très bon essai 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter