Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Beauté Brute de Shoky Van Der Horst

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

La beauté peut être fragile. Imparfaite, elle se révèle dans le détail et arrive sans prévenir. Se heurter à l’esthétique de la matière brute, c’est l’expérience proposée par Shoky Van Der Horst.

Pour la saison estivale, la galerie de l’Uzège accueille du 3 août au 15 septembre 2023, l’exposition Beauté Brute de la photographe Shoky Van Der Horst. Les oeuvres présentées sont les reflets d’une émotion ressentie par l’artiste lorsqu’elle sacralise les objets et les formes qu’elle rencontre. Ici, le beau n’est pas mis en scène; au détour d’une faille, d’une usure, d’une patine, il nous est révélé tel quel.

La sensualité qui se dégage des oeuvres, dans les lignes et la matière, interroge le spectateur sur la notion même de beauté. Des structures graphiques émergent ex nihilo de ce qui était prédéfini dans leur usage, une métamorphose qui redonne du sens et de l’épaisseur à l’espace temps, où rien n’est appelé à durer, telle une renaissance.

Shoky Van Der Horst

Née en Hollande, Shoky Van Der Horst étudie les arts plastiques aux Beaux Arts d’Utrecht aux Pays Bas. Arrivée à Paris, elle débute sa carrière dans la mode en tant que mannequin, puis rédactrice de mode. Cette immersion la pousse à parcourir le monde et lui offre de nouvelles perspectives, l’éloignant temporairement de sa passion pour l’art.

C’est dans la photographie qu’elle retrouve une pratique à même de conjuguer sa créativité et son attachement pour l’image. Autodidacte, elle ouvre en 2005, le deuxième chapitre de sa vie professionnelle, en tant que photographe de mode et beauté. Elle réalise des campagnes publicitaires pour des marques prestigieuses et ses clichés sont publiés dans les plus grands magazines internationaux.

En 2015, elle présente pour la première fois son travail à Berlin et dévoile une facette plus artistique de sa relation à l’image. Ce premier succès lui ouvre les portes des galeries parisiennes réputées, dont Earth Gallery, avenue Matignon et la galerie Mark Hachem, place de Vosges, où elle expose successivement. En parallèle, elle crée son propre studio dédié à la photographie de portraits – www.lebonportrait.fr – qui devient rapidement une référence. Aujourd’hui, Shoky partage sa vie entre son studio parisien et le sud de la France.

+ d'informations

Dates

Du 3 août au 15 septembre 2023

Site Internet

Page Facebook

Lieu

Galerie de L'Uzège, 6 Rue Pelisserie, 30700 Uzès, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.