Avis sur le livre : Pratique de la composition

Lorsque que l’on pratique la photographie, on apprend les règles de base, la bonne composition, le cadrage, et puis on commence à lire le livre reçu des éditions Pearson, Pratique de la composition de Bryan Peterson.

Et là, on découvre qu’un banal objet comme une capsule de bouteille rouge trainant sur un brique bleu peut devenir une photographie graphique et intéressante.

 couverture

Sommaire

01. Savoir exploiter la banalité

02. Le rôle de l’ouverture et de la vitesse

03. Cadrage : avancez-vous

04. Bien choisir l’arrière-plan

05. Exploiter toute l’image

06. Relever l’intérêt du premier plan

07. Jouer les contrastes

08. Nombre d`or, règle des tiers et prépondérance visuelle

09. Le cadrage en largeur ou en hauteur

10. Le cadre dans l`image

11. Discerner les détails gênants

12. Varier le cadrage pour trouver l`image géniale

13. Saisir l`instant décisif

14. Transgresser les règles

Le livre en détail

On commence par le chapitre que j’ai préféré dans ce livre :

 

page4

Dans les pages de ce chapitre, on apprend que le moindre objet bien que banal peut servir de support pour une photo, comme des débris de pare-brise et le reste d’un casier de bières.

Comme quoi, les objets du quotidien, il ne faut peut être pas les ignorer et prendre le temps de les observer.

Bryan Peterson nous donne un parfait exemple dans l’introduction de son ouvrage, avec une simple capsule sur un fond bleu.

page1

 

Un autre chapitre que j’ai lu avec attention :

page2

Combien de fois, j’ai entendu mais avance toi, cadre plus serré, et j’ai finis par écouter 🙂

A travers ce chapitre, par des exemples parlant et des explications claires, on comprend l’intérêt de faire un ou deux pas en avant.

Studio LILLE laboratoire impression fine art specialiste couleur

page3

Un exemple parfait en page 57 non ?

J’ai également apprécié ce chapitre :

page6

Ce chapitre est rempli d’exemples, de bons conseils sur l’importance du contraste dans la prise de vue.

Un exemple m’a marqué dans ce chapitre en page 136 et 137. Bryan Peterson nous présente une photo, où après avoir acheté des fleurs et les avoir placées sur une table, une seule a été retournée, ce qui illustre bien l’importance du contraste.

page5

Notre avis

Un livre intéressant plein de bon conseil, qui nous explique que dans la photographie, il faut prendre son temps, bien observer et que rien ne remplacera le regard du photographe avant de déclencher.

Dans cette ouvrage, Bryan Peterson nous explique que même une visite dans une décharge peut devenir un lieu de prise de vue intéressant par la multitude d’objets s’y trouvant.

Ce livre pourrait devenir mon livre de chevet, ou le livre présent dans mon sac que je prend pour aller travailler, pour le lire dans les transports.

Les +

– Chapitre clair et bien illustré

– Exemple de réglage comme en page 33

– Format du livre que l’on peut emmener facilement avec soi

– Bryan Peterson ne nous noie pas avec des termes techniques

Les –

– Taille des commentaires sur les photos illustrant le livre qui sont différentes du texte de la page précédente, comme sur les pages 48 et 49 que j’ai eu du mal à lire, l’âge peut être 🙂

– Chapitre parfois un peu cours, que j’aurais aimé plus long et détaillé comme le chapitre 1

+ d’informations

Pratique de la composition

288 pages / 17 x 24 cm / broché

Prix éditeur : 26 €

Obtenir le livre chez Pearson

Facebook Comments
Equipe RevuePhoto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.