Libellules, le nouveau livre de Ghislain Simard

Les libellules règnent en championnes des aires sur le monde des insectes. Déplacements à la vitesse de l’éclair, changements de trajectoire instantanés, vol sur place, marche arrière, elles peuvent tout faire avec leur ailes. Les clichés de Ghislain Simard ouvrent une porte sur ce monde où les actions sont trop rapides pour être observées à l’oeil nu. L’objectif du photographe nous fait voyager dans des paysages en miniature, sur un étang, près d’un canal, au-dessus d’un ruisseau, le long d’un fleuve ou dans une tourbière. Les chapitres sont rythmés par la diversité des comportements : le frêle Agrion est imprévisible, la Libellule déprimée revient toujours sur le même perchoir, les Orthétrums s’accouplent en plein vol, le Sympétrum joue avec les reflets sur l’eau tandis que l’Anax montre sa puissance. La vivacité des libellules transforme la photo de leur vol en une mission impossible. Pour reusir ces clichés, Ghislain Simard a dû utiliser du materiel dédié et développer des méthodes et des outils spécifiques pour ce type de photo ultrarapide. Les amoureux de la photo de nature apprécieront tout particulierement le dernier chapitre qui détaille ce travail.
Lire la suite

La grange aux papillons – Belgique

Aujourd’hui, je souhaite présenter un lieu où nous nous sommes rendus avec des membres de du forum Photo, Nature & Sport. Il s’agit de la Grange aux papillons, située à Virelles, en Belgique, près de Chimay (avis aux amateurs !). C’est une serre, avec un milieu tropical (température de 30° pour un taux d’humidité de 90% environ), où vivent des dizaines de papillons exotiques, venu d’Indonésie, de Malaisie… Ils se cotoient tous dans une seule et même pièce de plusieurs dizaines de m², au milieu d’une végétation adaptée. Une seconde pièce est dédiée aux papillons de nuit. Ils sont impressionnants de par leur taille (jusqu’à 25-30 cm d’envergure !!). Sans objectif macro, il m’était possible de faire des photos plein cadre !! Après avoir passé près de 2h30 à l’intérieur, avec nos appareils et sacs, nous étions lessivés, mais ce genre de sortie est suffisamment exceptionnelle et rare pour ne pas en profiter.
Lire la suite