Portfolio : Projet MP par J.C. Laurent

En savoir plus …

Il s’agit d’une théâtralisation de la banalité du quotidien urbain là où le groupe se constitue de façon aléatoire : arrêt de bus, quai de gare ou de métro, parvis d’église, entrée cinéma, musée ou curiosité touristique, spectacle de rue, distributeur bancaire, billetterie de parking, caisse de supermarché, restauration ambulante, laverie automatique, boutique de station d’essence, sortie d’école, etc.

Un élément « transgressif » récurrent (une jeune femme nue), vient perturber l’apparente banalité de chaque scène. Apparente seulement, car comme l’arbre qui cache la forêt, le nu masque (parfois) d’autres « anomalies » plus subtiles (en un surréalisme discret) mais qui suscitent une attention de seconde lecture.

La composition picturale de l’image se réfère aux critères de l’iconographie médiévale (proche de son caractère naïf de la représentation du monde), elle résonne à la fois « vrai » et factice, comme la plupart des peintures de cette époque.

Dans ce paradigme, la jeune femme nue symbolise avant tout l’Être, la présence, le « je suis » face au « je fais » et « j’ai »… Présence également, au sens de présent, du temps présent, du « ici et maintenant » au coeur de l’impermanence. Dans ce fragment d’espace/temps où l’humain n’est jamais, l’Être est nu, d’une nudité archétypielle affranchie des poses de la séduction et des codes de l’imagerie de charme… Il n’a pas vraiment d’âge réel. Accompli et inaccompli, adulte et enfant à la fois, il évoque encore l’inattendu providentiel, « l’ami(e) invisible » (l’ange), la nature des choses (le principe féminin) ou le monde, selon le point de vue et la lecture de chacun…

Les exceptions pour confirmer la règle (car une série n’existe pas sans elles) : le parvis de l’église, le bar-tabac et le musée.

Aucune autorisation officielle pour les prises de vue extérieures et métro. Les scènes de rues jour ont été réalisées les dimanches matin (6h) de l’été 2010.

175 figurants.

Matériel : boîtier Pentax K20D + objectif smc Pentax DA 16/50

Ces photos ne font l’objet d’aucun trucage.

 

Biographie de Jean-Christophe Laurent

1958 Naissance dans le Jura
1969 1ère communion ( 1er appareil photo, Instamatic 133)
1976 1ère exposition de peinture (expos jusqu’en 1992)
1977 Bac littéraire
1980 Naissance de ma fille Zoé
1981 Graphiste free-lance
1983 Styliste céramique
1984 Graphiste télématique
1985 Collaboration artistique architecture
1986/1992 Créatif & directeur artistique agences publicité
1992-1994-2002 Réalisateur clip musical + 2 courts-métrages
1993/2002 Ecriture scénario (ciné-tv)
1994/2010 Déco, assistant déco, peintre déco ciné-tv
2000/février 2011 Photographie
2004 Ecriture Roman

 

Facebook Comments
Sebastien Delehaye on Email
Sebastien Delehaye
Photographe Tireur Rédacteur Studio Lille
Sebastien Delehaye est l'un des deux créateurs de RevuePhoto, pris de passion par la photographie il en a fait son métier. Dirigeant de la société Studio-Lille, il est spécialisé dans l'impression de tirage d'art et les agrandissement d'exposition, de décoration.