Photokina 2016 – Ce qui vous attend

La Photokina, rendez-vous incontournable des passionnés d’images en tous genre, arrive dans environ 3 mois. Cet événement, qui se produit à Cologne tous les deux ans, existe depuis plus de 50 ans.

Et cette année, sa communication s’exporte. En effet, nous avons eu le plaisir de faire partie d’un petit groupe de journalistes privilégiés (7 pour être précis), qui ont pu assister à la conférence de presse de Paris, le 28 avril 2016. Et c’est une première. Jusqu’ici, l’organisation ne se déplaçait pas à l’étranger pour annoncer la prochaine édition.
Alors, besoin de relancer la machine, ou souhait de développer encore plus ce salon qui a plus d’un demi siècle ?

Le nouveau visuel du salon devrait mettre un peu la puce à l’oreille. Oui, la Photokina ne se contente plus de mettre en avant les technologies de pointe en matière de photo (et un peu de vidéo), mais s’oriente vers une utilisation à 360° des outils à disposition, que ce soit pour les pros ou les amateurs.

Nous avons donc eu le plaisir de discuter avec Markus Oster (Vice Président de la Koelnmesse, organisateur de la Photokina), Christian Müller-Rieker (Directeur de la Fédération de l’industrie de la photo allemande) et René Wodetzki (Délégué de la Koelnmesse pour la France).

photokina2016-presse-1

A gauche et au centre, Christian Müller-Rieker et Markus Oster

Un premier rappel est fait sur l’historique de la Photokina, et de ses évolutions jusque nos jours. Pour rappel, l’édition 2014 a accueilli 183 000 visiteurs de 160 pays, la moitié provenant hors de l’Allemagne. 6000 journalistes, provenant de 73 pays étaient également présents. C’est dire l’importance médiatique de l’événement. Et côté exposants, ils étaient environ 1000, venus de 40 pays.

photokina2016-presse-3

L’organisateur se déplacera dans ces pays pour y effectuer des conférences de presse

La Photokina reste axée sur 3 publics cibles :

  • Les utilisateurs professionnels
  • L’industrie
  • Les consommateurs

Mais le marché de la photo est en baisse. En 2010, 120 millions d’appareils photos ont été vendus. Il y en avait moitié moins en 2015. Le secteur subit une crise et c’est pourquoi l’événement doit se renouveler, en s’orientant vers de nouveaux supports et outils de communication, toujours à destination de ces 3 publics cible.

Et pour les satisfaire, ce sont 3 piliers qui seront la base de cet événement.

  • Le show

La Photokina se donne comme objectif de « repousser les limites ».
C’est-à-dire ? C’est éliminer les anciennes restrictions et ouvrir les segments thématiques du salon aux nouvelles technologies et solutions. Pour l’imagerie, il s’agit par exemple de services cloud, d’objets connectés portables, la réalité virtuelle et augmentée. L’accès des technologies aux plus jeunes se trouvera au centre de cette nouvelle Photokina. L’ensemble de ces nouveaux service sera dispersé sur la globalité du salon, dans les différents secteurs.

Le hall 5 sera de son côté dédié à « Photokina Motion », la partie vidéo du salon. Il s’agira d’une zone où les appareils et applications audio et vidéos seront à l’honneur. Toujours dans ce hall 5, et en coopération avec avec l’association de l’industrie de la photo, un secteur « Start-Up » sera mis à disposition des jeunes entreprises innovantes, qui pourront pour la première fois se présenter au grand public.

Autre nouveauté, l’astrophotographie sera elle aussi représentée dans la zone « Zoom » de la Piazza.

Enfin, le hall 9 accueillera les nouvelles tendances liées aux objets connectés portables, à la réalité augmentée, et à la réalité virtuelle. Ce sera l’occasion de rencontrer de grandes entreprises comme DJI, GoPro et Google.

Afin de mieux orienter les visiteurs, chaque univers sera nommé comme suit :

  • Capturing unlimited : Appareils photos, objectifs et équipements
  • Creating unlimited : Entrée, édition et traitement
  • Lightning unlimited : Éclairage, flashs et pieds
  • Sharing unlimited : Enregistrement, connexion et transmission d’images/de données
  • Presenting unlimited : Produits et prestations tournant autour de la finition, de l’impression, de la présentation
  • Les événements
Studio LILLE laboratoire impression fine art specialiste couleur

La Photokina est l’occasion d’assister à de nombreux événements durant toute la durée du salon. Ceux-ci sont organisés autour des 3 piliers habituels (utilisateurs professionnels, industrie, consommateurs).

  • Sur la scène « Professionnals », se tiendront des présentations et des démonstrations pour les utilisateurs et photographes professionnels.
  • « Pictures » : Des expositions de photos haute qualité vont présenter les possibilités illimités de l’imagerie sur la totalité du parc des expositions, sur le boulevard et dans les halls
  • « Market briefing » : Le Gfk, une des plus grandes sociétés d’études de marché au niveau mondial communiquera les résultats de recherches récentes sur le développement du secteur et le comportement des consommateurs

photokina2016-presse-4

A ces événements « historiques », de nouveaux vont faire leur apparition lors de l’édition 2016, qui devraient attirer du monde, notamment les plus jeunes.

  • Le light art congress : Les meilleurs photographes de « Light art » sont invités à envoyer leurs images à l’organisation. Les meilleures d’entre elles seront exposées à la Photokina. Autant dire que ça peut être une belle vitrine !!
  • Live Performances : Un concept un peu flou (du moins, que nous n’avons pas entièrement assimilé), mais qui devrait donner lieu à des créations photos et vidéos sur le boulevard, dans les couloirs et les halls
  • Zoom : Comme indiqué précédemment, elle présentera l’astrophotographie, mais sera aussi l’occasion d’y croiser des funambules, ainsi que des actions spontanées de type « FlashMob ».

N’oublions pas la partie vidéo/animation. Le week-end tournera autour du court métrage, via le « Film Festival ».
Il y a aura également le « VLOG CON », destiné blogueurs vidéos et youtubers. Un peu comme les conférences que l’on retrouve dans les Comic Con (ces salons dédiés aux séries et films, qui fleurissent un peu partout), on y retrouvera des spécialistes qui présenteront leur travail et donneront des conseils à chacun. Ce sera également l’occasion d’échanger sur ces thèmes.

Enfin, un peu d’action. Il fallait auparavant se rendre sur les stands des fabricants pour y voir des scènes d’action (Bi-cross, skate…) et tester la qualité et la rapidité du matériel. Cette année, il vous suffira de vous rendre dans le hall 6 (renommé pour l’occasion « Photokina Action hall »). Des démonstrations de BMX, Rollers, ainsi que de l’aéromodélisme (hélicoptères télécommandés avec caméra intégrée). Cette partie permettra d’ouvrir de nouvelles perspectives, notamment auprès du jeune public.

  • Les visiteurs

Les visiteurs sont bien entendu le cœur de la Photokina. Combien viennent rêver dans les allées du salon ? Sans compter le nombre important de professionnels qui viennent chercher de nouveaux produits/services, ou proposer les leurs.

La Photokina est une vraie foire, où l’on retrouve à la fois les grandes sociétés (Sony, Nikon, Epson…) mais également les « petits » vendeurs asiatiques qui ont pignon sur… Ebay 🙂 Le tout en passant par de nouveaux acteurs qui viennent proposer leurs innovations… Les professionnels et les industriels restent bien sur une cible importante, mais cette année, l’organisation a souhaité ouvrir ses porte à une clientèle très développée (par la force des choses plutôt que par envie) : les utilisateurs de smartphones.

Il s’agit là d’un potentiel supplémentaire d’utilisateurs, qui éditent leurs photos et leurs vidéos avant de les partager. Car parmi ces utilisateurs de smartphones, se cache un certain nombre de futurs professionnels de l’image. Cette cible, relativement jeune et habitant dans un rayon restreint autour de la Photokina (- de 300 km) sera particulièrement choyée 🙂

photokina2016-presse-2

Vous le voyez, la Photokina évolue, tout en gardant ce qui fait sa force. Et dans les marchés actuels, elle sait tout autant prendre soin de son public historique, tout en n’hésitant pas à s’ouvrir à de nouveaux secteurs. Cela en fera peut-être râler certains, qui vont y trouver là une orientation un peu trop fantaisiste, mais pour trouver les clients de demain, il faut aller les chercher aujourd’hui, et aujourd’hui, ce sont les utilisateurs des nouvelles technologies mobiles et des réseaux sociaux qui doivent être attirés.

Et pour terminer, retrouvez ci-dessous la bande annonce de la Photokina 2016

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.