Namur : Interview du photographe Denis Simonin (Video)

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

A l’occasion des expos photos et d’art animalier se déroulant dans le vieux Namur en Belgique, et comme chaque année, l’équipe de RevuePhoto vous propose des interviews réalisées en public dans l’église Notre Dame ! Dans cet article nous vous proposons l’interview du  photographe : Denis Simonin qui à remporté le prix « Pur Sauvage » avec une magnifique photographie d’aigles royaux.

Le prix "Pur sauvage" remporté par Denis Simonin
Le prix « Pur sauvage » remporté par Denis Simonin

 

Denis SIMONIN (F) Et Frédéric RENAUD (F) – Chevêchette

FRÉDÉRIC RENAUD
« renaudf 01Originaire du Haut-Doubs, j’y ai vécu toute mon enfance au contact de la nature, passant le plus clair de mon temps dans la forêt à guetter et découvrir la faune. Plus tard, je me suis expatrié à Grenoble pour me rapprocher des montagnes et y exercer mon métier de graphiste et photographe dans les sports d’hiver. Au départ simple observateur, je me suis très vite intéressé à la photographie animalière. Au-delà de la passion, c’est devenu pour moi, au fil des ans, un besoin essentiel, vital, que de m’immerger dans la nature. Mon plaisir est dans la recherche de l’animal, son observation patiente, respectueuse, dans des conditions parfois difficiles puis dans la photographie qui fixe l’instant privilégié et permet de partager ces émotions et ces émerveillements vécus au contact de la faune sauvage. »

www.acontrevent.fr

DENIS SIMONIN
simonind 01« J’ai grandi dans les Vosges, avant de venir m’installer à Grenoble pour vivre près de ces montagnes qui me faisaient rêver. C’est souvent bardé de l’équipement des grimpeurs et alpinistes que je les ai parcourues. La rencontre avec les animaux, bien que brève et fortuite, était toujours un moment fort pour moi. Photographe amateur, j’ai alors commencé à chercher à immortaliser ces rencontres, mettant ainsi le pied dans le monde de la photographie nature. Depuis, je ne cesse d’arpenter la montagne à la recherche des espèces qui la peuplent. Dans le sac, trépied et lourd téléobjectif ont remplacé cordes et mousquetons pour cette quête d’images qui se veut avant tout quête d’émotions. La photographie de faune de montagne est une discipline particulièrement exigeante ; c’est ce qui, à mes yeux, la rend si passionnante. Si la finalité est la photographie, le chemin qui y mène revêt pour moi tout autant d’importance. La recherche de l’espèce, l’apprentissage de ses mœurs et de ses habitudes, la construction de l’affût, sont autant d’étapes qui me permettent de comprendre la nature, de m’en imprégner, pour mieux la ressentir et la figer en image. »

www.denissimonin.com

simren montage

+ d'informations

Dates

Site Internet

Page Facebook

Lieu

Profitez d'une entrée à prix réduit grâce à notre code partenaire

Nos vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.