Memorabilia, des nuages sur le bitume

« En sous sol, en surface, j’ai mille fois traversé Paris, dédaignant les étoiles du ciel pour aiguiser mon regard, l’entrainer à voir la lumière dans le noir. Alors j’ai enfin pu voir les trottoirs de Paris pour ce qu’ils sont : de sombres toiles offertes aux gestes aléatoires des peintres en bâtiment ».

C’est dans ce musée à ciel ouvert, avec pour devise « le hasard ma muse », que Bertrand PIERRE (plus connu comme compositeur pour Françoise Hardy et Enzo Enzo ou comme l’un des 4 chanteurs du groupe Pow Wow) découvre ébloui ces œuvres non encore signifiées, ces œuvres non encore signées, offertes à fleur de trottoir en open source.

Pendant deux ans il a pris racine dans la ville et a appris dans la nuit bitumineuse, à voir la beauté, à déchiffrer les origamis du vent, à interpréter le yi-king des tessons de bouteilles, à lire les plans du hasard dans les flaques de gasoil.
« Il m’est vite apparu que ce goudron, qui vient de tous les continents pour constituer le décor de nos villes, agissait comme une bande magnétique enregistrant l’histoire de la vie sur terre, hommes, archétypes, animaux et dieux. » explique t-il.
C’est ce monde qu’il capture, c’est cette matière picturale brute qui n’a pas encore de propos, qu’il libère et dont il s’empare pour la ré-imaginer, créant ainsi une forme d’art brut et poétique entre peinture et photo, porte ouverte sur le rêve.
Cet épanchement du songe dans la vie réelle comme le dit Nerval il nous propose de le découvrir à la Mairie du 20ém du 12 février au 9 mars lors de sa première exposition à Paris lors de son exposition Memorabilia auquel il a ajouté un sous titre « des nuages sur le bitume » ; car il s’agit de cela aussi, retrouver l’innocence de la poésie enfantine, réapprendre à lire les nuages sur le ruban noir du bitume redécouvrir, une autre forme de beauté, une beauté ignorée quotidiennement foulée au sol.

Voilà plus de deux ans qu’il a pris racine dans la ville et que dans la nuit bitumineuse, il a appris à voir la beauté, à déchiffrer les origamis du vent, à interpréter le yi-king des tessons de bouteilles, à lire les plans du hasard dans les flaques de gasoil.

« C’est le résultat de ces explorations qui sera exposé à la Mairie du 20ème à paris du 12 février au 9 mars. Mon travail Memorablia.  » (Bertrand PIERRE)

+ d’informations

Dates : Du 12 février au 9 mars 2019
Lieu : Mairie de Paris 20ème – 6 Place Gambetta
Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 17h30 (le Jeudi jusqu’à 19h30)
Le Samedi : consulter la Mairie
Vernissage le 14 février à 18h

https://www.memorabilia.paris/

https://www.facebook.com/Memorabilia-Des-nuages-sur-le-Bitume-247954512539080/

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.