L’interview de la semaine : Herve Salfati

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Bonjour Hervé, comment t’es venue cette passion pour la photographie ?

Le goût du beau…Le but de la photographie de mode est de mettre en scène,mais avant toute chose,d'embellir.

Les lumières,les maquillages,les décors ainsi que les nombreuses modifications permises par la photo numérique permettent d'atteindre ce but.

 

Quel matériel utilises-tu ?

Depuis le début des appareils Nikon. C'est fiable et de très bonne qualité… Désormais du numérique,bien sûr… Le matériel est toutefois secondaire.Il n'est pas nécessaire de s'entourer de beaucoup de choses pour faire une belle photo.La simplicité est bien souvent le meilleur des compromis…Un déflecteur et un flash extérieur me suffisent.Le travail avec la lumière et les couleurs en présence est l'essentiel.Reste,après,bien sûr,un certain sens de l'esthétisme…   

Ton sujet ou tes sujets fétiches ? 

La femme,l'homme,avant tout les personnages…D'oû ma spécialisation et mon travail avec les mannequins et les modèles….

 

Pour ces sujets,as-tu besoin de connaissances diverses supplémentaires et si nécessaire, fais-tu appel à d’autres corps de métier ?

Non.Je préfère travailler seul…D'autant plus seul,désormais,alors que les laboratoires photos ont disparu.

Il y a quelques années,je faisais appel à une maquilleuse.Cela m'est devenu inutile avec l'apparition du numérique et les possibilités de travail sur l'image… 

Si tu devais n’en choisir qu’une dans ta photothèque,quelle photographie nous présenterais-tu ? Peux-tu nous en raconter l’histoire ? (Joindre la photographie en pièce jointe)

Je n'ai aucune photo préférée…Elles me sont toutes précieuses et j'ai passé le même temps à travailler sur chacune d'entre elles…

 

Quels sont les photographes qui t’inspirent ou desquels suis-tu assidûment le travail ?

Aucun…Comme je l'ai déjà dit la recherche de la simplicité m'est essentielle et il m'est préférable de travailler seul et avec l'esprit libre…

Aucun cliché ne se ressemble,même si l'appareil photo et le photographe sont les mêmes…Créer une image photographique,c'est capturer un instant unique…C'est ce caractère unique qui crée la magie de l'instant présent et du jeu de la lumière sur le monde qui nous entoure…

Il y a dans chaque création un plaisir renouvelé…S'inspirer,c'est copier…Le plaisir n'est plus là….

Un avis sur le futur du métier de photographe ?

Faire des photos et travailler avec la lumière.Se faire ensuite connaître via la seule galerie d'art présente partout et à chaque instant,à savoir l'Internet.Formations et écoles sont plus nuisibles,qu'utiles.L'originalité et le talent viennent quand on s'isole du groupe et non pas quand on le suit…Tout est déjà en son propre esprit…L'appareil ne sert qu'à fixer ce qui est déjà là en pensées…   

 

Tes récentes expositions, publications ? De futures expositions, publications ?

Je vis actuellement en pleine nature et ne fréquente plus les villes et leurs médias…

Internet m'est plus que suffisant pour garder actuellement le contact avec le monde extérieur.

Un projet en cours ?

Trouver le bonheur est le but essentiel à poursuivre…Et aider les mannequins qui me contactent, en leur créant des photos qui les valorisent et leur permettent de se faire remarquer.

 

Le mot de la fin, quelque chose à ajouter ?

Je repartirai certainement un jour vers les villes…Peut-être la Suède…

La vie ne mérite d'être vécue que si elle présente ce contraste qui donne du relief à chaque instant…Ainsi qu'à chaque photo…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez retrouver le travail d'Hervé sur son site

 

 


Equipe RevuePhoto

Newsletter