Les expos photos de l’institut suédois

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et de l’ouverture au public

 

L’exposition “Mouvements !”

Avec la saison Mouvements !, l’Institut suédois fête le centenaire des Ballets suédois et dédie sa programmation pluridisciplinaire à la danse comme vecteur de changements artistiques et sociétaux.

Les Ballets suédois auraient eu cent ans cette année ! Cette compagnie de danse avant-gardiste, fondée par deux Suédois en 1920 au Théâtre des Champs-Elysées à Paris, connut un rayonnement international et regroupa les plus grands artistes de son époque durant les cinq années de son existence. Pour célébrer ce centenaire, l’Institut suédois consacre sa saison d’automne à l’art de la danse et axe sa réflexion autour des formes de danse contemporaines qui présentent certaines affinités avec les Ballets suédois. Dans cette perspective, pluridisciplinarité, questionnement des genres, fluidité entre frontières artistiques ou encore la danse comme contre-culture et mode d’expression de communautés marginalisées, sont autant de thèmes à explorer au travers des expositions et événements proposés.

L’exposition d’introduction Les Ballets suédois – scandaleusement novateurs ! retrace les moments et figures-clés des Ballets suédois à travers des documents d’archives et des photos ; elle est complétée d’une rencontre avec des spécialistes des Ballets suédois. La saison donne ensuite la part belle à la culture ballroom, mouvement artistique et politique créé par les communautés LGBTQI+ noire et latinx à New York dans les années 1920. La programmation vous invite ainsi à découvrir trois projets issus de la collaboration entre l’artiste et cinéaste suédoise Sara Jordenö et l’artiste activiste américain∙e Twiggy Pucci Garçon : une exposition documentant le projet d’art dans l’espace public The Reincarnation of Rockland Palace qui eut lieu en 2012, plusieurs projections du film documentaire KIKI réalisé en 2016 et, pour clore le tout en beauté, la création d’un nouvel événement performatif sous forme d’un ball franco-suédo-américain complété de workshops runway et voguing et de rencontres avec des membres de la communauté ballroom de Suède, Paris et New York !

Avec le soutien de Swedish Art Council.

+ d’informations

Dates : Du 14 octobre 2020 au 10 janvier 2021
Lieu : 11 rue Payenne, 75003 Paris


L’exposition “Les Ballets suédois – scandaleusement novateurs !”

Avec la saison Mouvements !, l’Institut suédois fête le centenaire des Ballets suédois et dédie sa programmation pluridisciplinaire à la danse comme vecteur de changements artistiques et sociétaux. Dans notre petite galerie, découvrez l’exposition introductive Les Ballets suédois – scandaleusement novateurs ! qui vous dévoile quelle était cette compagnie de danse avant-gardiste du début du 20e siècle.

Paris, 1920. Deux hommes, le danseur et chorégraphe Jean Börlin et son partenaire Rolf de Maré, mécène et collectionneur d’art, arrivent de Suède. Ils louent le Théâtre des Champs-Elysées pour y fonder leur compagnie de danse avant-gardiste : Les Ballets suédois. Durant cinq ans, ils collaborent avec les plus grands artistes et musiciens de leur époque. Avec, entre autres, Fernand Léger, Francis Picabia, Nils Dardel, Erik Satie, Germaine Tailleferre, Cole Porter ou encore Jean Cocteau, ils créent chorégraphies, costumes, décors et musiques pour des spectacles modernes et provocants. Les Ballets suédois participent ainsi à donner une nouvelle place à la danse en créant des œuvres totales, réunissant les arts sur la voie de la modernité.

Paris, 2020. Nous célébrons le centenaire des Ballets suédois, compagnie révolutionnaire et parfaite illustration de la collaboration artistique franco-suédoise. Dans une exposition d’introduction à cette aventure fascinante, le public découvre les deux protagonistes principaux, Jean Börlin et Rolf de Maré, leur travail novateur, leur parcours mais aussi leurs difficultés à faire accepter leur vision avant-gardiste et de vivre en tant qu’homosexuels au début du 20e siècle.

En collaboration avec Le Musée de la Danse de Stockholm et avec le soutien de l’Ambassade de Suède en France et de Swedish Art Council.

Entrée libre.
Mercredi – dimanche / 12:00 – 18:00

+ d’informations

Dates : Du 15 octobre 2020 au 10 janvier 2021
Lieu : 11 rue Payenne, 75003 Paris


L’exposition “The Reincarnation of Rockland Palace”

Avec la saison Mouvements !, l’Institut suédois fête le centenaire des Ballets suédois et dédie sa programmation pluridisciplinaire à la danse comme vecteur de changements artistiques et sociétaux. La part belle est faite à la culture ballroom, à découvrir au travers du projet The Reincarnation of Rockland Palace.

The Reincarnation of Rockland Palace est un projet artistique et communautaire conçu et organisé par l’artiste et la cinéaste suédoise Sara Jordenö et l’artiste activiste américain∙e Twiggy Pucci Garçon. Par une chaude soirée de juillet 2012, des centaines de membres de la scène Kiki, ainsi que du monde de l’art et de la mode new yorkais, se déplacèrent jusqu’à un triste parking de Harlem pour célébrer, ressusciter et reconquérir l’esprit du Rockland Palace Ballroom qui se dressait jadis à cet endroit et qui fut, jusqu’à sa démolition dans les années 1960, l’épicentre de la culture ballroom de Manhattan.

Le ball « The Reincarnation of Rockland Palace » fut le lieu de performances époustouflantes et de présentations aux effets élaborés réalisés par la jeune scène Kiki, évolution de la culture ballroom, mouvement artistique et politique créé par les communautés LGBTQI+ noire et latinx à New York dans les années 1920. À travers photographies et vidéos de documentation, l’exposition présentée à l’Institut suédois restitue ce projet de reconstitution.

Avec le soutien de Swedish Art Council. En partenariat avec Paris Photo.

Entrée libre.
Mercredi – dimanche / 12:00 – 18:00

+ d’informations

Dates : Du 15 octobre 2020 au 10 janvier 2021
Lieu : 11 rue Payenne, 75003 Paris

Et aussi…

Au Café suédois, retrouvez une sélection des affiches des représentations des Ballets suédois.
En complément des expositions, notre équipe de médiateurs vous proposent chaque samedi et dimanche de 15h à 17h des « Rendez-vous médiation » : l’occasion pour le public de poser librement ses questions autour de la saison.
Un coin lecture et audio est mis à disposition des visiteurs dans la salle de la collection permanente à l’étage.
Cet hiver, un ball et des workshops seront organisés sur nos plateformes digitales : plus d’informations à venir prochainement.
Sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et des recommandations gouvernementales concernant l’accueil du public. Afin de garantir la protection de chacun, notre équipe met en place les mesures d’hygiènes et de sécurité nécessaires pour la bonne tenue de l’événement.

https://paris.si.se

 

 

 

 

David Lesage on FacebookDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter