Le démolisseur sur rendez-vous, et autres métiers rêvés

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Des mots de François Chaffin sur des photos d’Ernesto Timor

Dans la tradition des clichés de travailleurs posant avec la solennité de leur fonction, le photographe Ernesto Timor a entrepris une galerie de portraits d’anonymes en travailleurs fictifs. Chacun se présente à nous avec son prénom véritable et le métier imaginaire qu’il s’est attribué, incarnation éphémère d’une vocation impossible ou allusion grinçante au monde du labeur. La scène est sobre et plausible : rien de plus qu’un geste, un outil improbable, une façon d’être, un décor emblématique de la profession… lumières et décors naturels !

Les textes complétant ces portraits sont signés François Chaffin, résonnant avec sa création de « 51 mots pour dire la sueur », farce poétique et politique autour du travail. Pour quelques-unes dérivées du texte du spectacle, ces présentations de fantaisie se sont majoritairement inspirées des diverses personnalités photographiées…

+ d’informations

Dates : Du 23 janvier au 6 février 2019
Lieu : La Galerie, Espace culturel, cour Émile Zola, 77370 Nangis

https://www.theatre-du-menteur.com/metiers-reves

https://www.facebook.com/events/272064843474987/

Profitez d'une entrée à prix réduit grâce à notre code partenaire

Nos vidéos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.