Le Canon EOS 1Dx … un boitier pro attendu …

 

Pour la présentation de son nouveau boîtier … Il semblerait que Canon ai écouté les photographes … Au revoir la course aux pixels.  Ici Canon nous sort un tout nouveau capteur Full Frame de « seulement » 18,1 Mpix, soit la définition du 7D …

Sur ce capteur plein format, à lentilles non jointives, Canon fait le pari de la puissance de traitement actuelle appliquée à un capteur moins riche en définition, avec de gros photosites de 7,2 µm (à peine plus petits que ceux du 1Ds Mark II)  Le capteur bénéficie d’un système de nettoyage par vibrations ultrasoniques encore plus performant avec des oscillations longitudinales.

 

L’arrêt des dénominations « mark » ?

Sans doute pour faire oublier la mésaventure du 1D Mark III, Canon revoit même le nom de ce boîtier (qui aurait dû en toute logique s’appeler 1D mark V ou bien 1Ds Mark IV ?).  Le 1Dx serait comme une fusion des 2 précédents boîtiers. Un boitier plein format à grande réactivité, avec pas moins de 12 I/s (jusque 14 I/s en jpeg et MF)

Une grande puissance de traitement de l’image…

Pour une telle définition, doublée d’une réactivité surprenante, le boîtier embarque un Dual DIGIC 5+ et un DIGIC 4 dédié spécialement à la mesure de lumière entièrement revue avec un capteur de type  RVB de 100 000 pixels associé à l’autofocus permettant un suivit et une mesure précise !!!  Cette puissance associée au capteur de 18 Mpix, permettra  d’étendre la sensibilité de 50 à 204 800 ISO (H) !!!

La connectique à également été revue avec notamment un port Ethernet permettant un transfert rapide des données.

Point important : L’autofocus …

Canon à marqué le coup sur ce point délicat qu’est l’autofocus … Celui-ci est d’un tout nouveau type … avec 61 points (dont 41 en croix et 5 en double croix) disposés différemment par rapport aux anciennes série 1D .  Une disposition « à la Nikon » avec cependant un agencement des collimateurs en croix (et double croix) différent.

L’autofocus est paramétrable sur beaucoup plus de points que les boîtiers précédents …

 

 

 

 

Mode 1 : usage général.
Mode 2 : le sujet peut se décaler momentanément de la zone AF sélectionnée (ex : nageur, ski freestyle, tennis).
Mode 3 : AF instantané sur sujet qui pénètre dans la zone AF. Convient pour un calage rapide sur un nouveau sujet ou pour passer rapidement d’un sujet à l’autre (ex : ski alpin, course cycliste).
Mode 4 : AF dédié aux sujets changeant rapidement de vitesse ou de direction (ex : sports mécanique, football).
Mode 5 : mouvements erratiques du sujet (ex : skate, gymnastique acrobatique, Ornithologie).
Mode 6 : combinaison des situations 4 et 5 (basket, photo animalière).

Les menus ont été simplifiés par un regroupage des différents modes.

Studio LILLE laboratoire impression fine art specialiste couleur
Le Boîtier …

Toute cette merveille électronique est embarquée dans un châssis qui à également été revu.  La disposition des boutons pour un accès plus rapide, le doublement du joystick.  Sur la face avant, deux jeux de touches (dont une pour tester la profondeur de champ), bien adaptés à la prise en main horizontale et verticale.  Le boîtier reçoit un double lecteur CF compatible UDMA 7 (167 Mo/sec)

L’écran arrière LCD, non orientable est de type LCD  3,2 pouces à 1.040.000 pixs.

La vidéo…

Même si sa principale fonction est la photo, le boîtier permet comme ces prédécesseurs, de prendre des vidéo HD 1080p de haute qualité.

En conclusion …

Un magnifique boîtier qui devrait ravir les photographes de sports, reporters  et …. Animaliers …

Sur papier, ce boîtier promet … reste à le tester sur le terrain dans toutes les configurations possibles ….

Cependant avec un prix de lancement de 6800 $, il est certains que les futurs propriétaires (fortunés) de ce boîtier vont devoir vider le porte feuilles.  On se demande d’ailleurs, en ces temps de crises, où les photographes professionnels ont de plus en plus de difficulté à vivre, à quel public est réellement destiné ce boîtier ?

Fiche technique :

  • Capteur CMOS plein format de 18,1 MP
  • Jusqu'à 12 im./s, voire 14 im./s en mode de prise de vues ultra-rapide
  • Plage ISO de 100 à 51.200, jusqu'à H:204.800
  • Système AF à 61 collimateurs
  • Mesure AE RVB 100.000 pixels
  • Vidéo EOS Full HD 1080p
  • Double processeur « DIGIC 5+ »
  • Écran LCD Clear View II de 8,11 cm (3,2 pouces) et 1.040.000 points
  • Port Ethernet

Et la version complète disponible sur Canon France

Facebook Comments
Equipe RevuePhoto