Introspection

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Comme pour beaucoup d’artistes, la souffrance est à l’origine de mon travail.

Originaire d’un milieu bourgeois parisien, j’ai été victime pendant sept longues années, de 6 à 13 ans, d’abus physiques, psychologiques et sexuels de la part d’une adulte qui avait la charge de nous garder, ma sœur et moi. Mes parents, trop accaparés et aveuglés par leurs carrières, ne se sont rendus compte de rien.

Après quasiment 20 années à refouler mon passé, à enchaîner les épisodes dépressifs, les burn-outs et les envies suicidaires, l’arrivée de mon fils m’a amené à me reprendre en main et à affronter mes démons. Mon but ultime fut alors de m’en sortir pour lui.

Passionné par la photographie depuis toujours, et ayant remisé mon appareil depuis trop longtemps, je me suis remis à prendre des clichés en parallèle de la thérapie initiée avec une psychiatre et une psychologue. Forme d’expression plus puissante pour moi que la parole, la photographie m’a offert l’opportunité d’extérioriser les angoisses, mais aussi l’espoir, que je ne savais verbaliser. Mon œuvre se veut un reflet tant de mon âme que de mon cheminement intérieur.

J’ai choisi de m’exprimer en noir et blanc car cette forme d’art me permet de conceptualiser les troubles de mon âme, tout en retranscrivant la beauté qui rejaillit de cette souffrance. Je cherche à représenter le combat que je mène pour « sortir du tunnel » (un certain nombre de mes photos faisant figurer un sujet unique au cœur d’une perspective profonde), la solitude que je ressens dans cette épreuve (chaque photo ne met en scène qu’un personnage ou élément central), mais aussi l’espérance (un oiseau volant seul au-dessus de décors aux formes géométriques marquées).

34 photos (une pour chaque année de vie) seront ainsi exposées, avec un ordre de visionnage précis suggéré au visiteur par une numérotation des œuvres. Ces photos feront par ailleurs partie de séries limitées à 7 exemplaires (chiffre chargé de symboles et correspondant au nombre d’années passées en enfer).

En parallèle de ce travail visuel, j’ai créé une atmosphère musicale qui a pour objectif de faciliter la mise en condition du visiteur, de le mettre dans un état d’esprit favorable à l’introspection. Tant pour la compréhension de mon histoire que pour l’inviter à se plonger dans son propre « Moi » intérieur.

Ce projet artistique, qui allie immersion visuelle et auditive, est donc une invitation au voyage dans mon univers en noir et blanc, où l’espoir succède à la souffrance.

Et inversement.

+ d’informations

Dates : 14 et 15 septembre 2019
Lieu : 5 rue Notre-Dame de Nazareth 75003 PARIS

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.