Exposition : Sophie PATRY & Jean-Michel MIRALLES

[tab:Francais]

L’exposition se déroulera tous les week-ends de septembre de 14h00 à 19h00 à  l’Espace Roger Ikor 55 quai de Seine 95530 LA FRETTE-SUR-SEINE. Le 5 septembre à 17h00, il y aura le vernissage.

Sophie PATRY – Photographe http://sopatry4.wix.com/sophiepatry

« En 2010, la photographie fut pour moi une grande découverte. C’est en autodidacte que j’ai appréhendé ce médium que j’expérimente, que je teste… C’est souvent un moteur incroyablement efficace pour me faire avancer. Je me laisse guider par mon ressenti et mes émotions. Mon travail est à l’image de ma perception du monde. Des paysages, des portraits et des autoportraits qui oscillent entre rêve et réalité, laissant libre cours à l’imagination de chacun.

L’essentiel de mon travail est basé sur l’autoportrait. Entre face à face et mise à nu. Pudique, réservée, il m’a fallu accepter de me voir, de me montrer. Au départ, je n’avais pas imaginé faire des autoportraits. Puis m’est venue l’envie de mêler un visage et un corps. De nature solitaire et n’ayant pas toujours de modèle à disposition, j’ai commencé par réaliser quelques autoportraits, puis d’autres, encore et encore, comme un jeu, un défi. C’est alors devenu un réel mode d’expression ! Après réflexion, je considère qu’il s’agit là simplement d’un travail sur moi-même. »

Jean-Michel MIRALLES – Peintre http://jean-michelmiralles.jimdo.com/

« Mon propos est fondé sur un paradoxe. Le hasard maîtrisé, l’accidentel affirmé, c’est comme si le tableau voulait son autonomie et que constamment je le ramenais à ma propre volonté.

Le travail se résume à des choix, à accepter, à refuser ce que me dit la matière posée sur la toile. L’idée de départ n’est que prétexte. La matière n’est pas neutre, elle est saturée de vécu, de mémoire, c’est une chair vivante avec ou contre qui je me confronte. La réalité qui s’en dégage est capable, il me semble, de capter nos sensations les plus fugaces et les plus cachées, d’emprisonner nos regrets.

Que la peinture soit figurative ou abstraite, elle est la volonté de donner une forme, de créer une évidence ; il n’y a pas de différence d’intention mais le même sentiment de se perdre à la poursuite de quelque chose. Dans ces jeux de tension, ces allers-retours entre figuration et abstraction, on peut découvrir et ressentir la liberté de créer une réalité nouvelle. Chaque tableau prend sa place et le détail devient signifiant d’unité. »

https://www.facebook.com/events/1054019674637849/

 14-AFFICHE-PATRY-MIRALLES

Studio LILLE laboratoire impression fine art specialiste couleur

 

[tab:English]

The exhibition will run all weekends in September from 14:00 to 19:00 at the Espace Roger Ikor 55 Quai de Seine 95530 LA FRETTE SUR SEINE. September 5 at 17:00, there will be the private view.

Sophie PATRY – Photographer http://sopatry4.wix.com/sophiepatry

« In 2010, photography was for me a great discovery. This is an autodidact I have apprehended this medium I experience, I test… it is incredibly efficient to move me. I am guided by my feelings and my emotions. My work is my perception of the world. Landscapes, portraits and self-portraits, oscillate between dream and reality, giving one’s free rein to the imagination.

Much of my work is based on the self-portrait. This is a face to face, laid bare. Modest, reserved, I had to agree to see , show me other. Initially, I never thought of doing self-portraits. Then comes the desire to mix a face, a body. I’m a fairly solitary and do not always have a model available, I started to take a few self-portraits, then again and again, like a game, a challenge. It became a way of express myself !  Upon reflection, I just think that my self-portraits are a work on myself. »

Jean-Michel MIRALLES – Painter http://jean-michelmiralles.jimdo.com/

« My purpose is based on a paradox. The mastered chance, accidentally said, it is as if the table wanted autonomy and constantly I was bringing to my own will.

The work comes down to choices, to accept, to refuse that said material laid on the canvas. The idea is only a pretext. The material is not neutral, it is full of experience, of memory, it is a living flesh with or against me that I confront. The reality that emerges is able, I think, to capture our most fleeting sensations and most hidden, imprison our regrets.

That painting is figurative or abstract, it is the willingness to give shape to create an evidence ; there is no difference of intent but the same feeling of being lost in the pursuit of something. In these power games, these round trips between figuration and abstraction, one can discover and feel the freedom to create a new reality. Each painting takes its place and the detail becomes signifying unity. »

14-AFFICHE-PATRY-MIRALLES

[tab:END]

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.