Exposition : Collectif Grap’S

[tab:Francais]

Grap’S est né cette année 2016 au cœur de la Cité «Van Gogh» à Auvers-sur-Oise. Grap’S est un projet d’un collectif d’artistes professionnels. http://graps-auvers.jimdo.com/

GRAPSPATRYROOSENBURG

Sophie PATRY

« qui cherche… trouve,
se trouve comme un feuillage dans son ombre,
silencieusement »
Marguerite CLERBOUT

Dans la nature de Sophie PATRY, il y a un chaos convulsif. Il surgit des existants en forme d’esquisses hallucinées. Peut-être la sève interdite de l’arbre des origines. Elle a l’instinct singulier, elle n’explique pas sa pratique, c’est souvent les autres qui l’expliquent. Elle laisse sa pratique évoluer plutôt que de l’analyser. L’intuition sensible, quand elle crée, elle fait des photographies, elle se sent bien quand elle est avec son appareil photographique, elle a juste à faire, cela devient facile, simple. Elle se raconte au travers de ses clichés et c’est finalement beaucoup plus intéressant pour elle. Ses intuitions, elle les met entièrement au service de sa pratique. Sophie PATRY est une photographe singulière où la photographie devient dessin/peinture et vice-¬versa. Elle suit son instinct. Le corps est façonné par les émotions, elle a besoin d’une manière irrépressible d’aller fouiller ce corps au travers de ses autoportraits. La beauté possible est contaminée par la beauté réelle dans les différentes photos, les autoportraits/la nature/les silhouettes etc… Il y a une ambiguïté, la beauté prend son prestige de la photographie académique. Sophie PATRY est résolument une artiste étonnante… (Extrait du texte de Louis TARTARIN, le 4 juin 2016)
Site internet : http://sopatry4.wix.com/sophiepatry
https://www.facebook.com/sophie.patry.7

Mirabelle ROOSENBURG

Ma partie de l’exposition s’organise autour de deux séries.

L’une, « Haute couture, à fleur de peau », est faite de photographies de fleurs isolées de leur contexte, sur fond noir. Je me suis façonnée, comme une enfant, de petites danseuses sur leur tige en retournant les pétales. Chaque fleur évoque la silhouette d’un personnage en costume de scène taillé sur mesure. Les pétales des pavots ont par leur grain la sensualité d’une étoffe, dont le moindre froissé entraîne un subtil agencement et les étamines dorées, devenues collerettes, accueillent l’imagination de chacun… L’échelle des formats est conçue pour favoriser l’effet de théâtralité.

L’autre série, « Vernis », se réfère plus directement et malicieusement à l’histoire de l’Art et des images. J’emprunte et réinsère divers fragments de publicités, anciennes ou présentes, et de tableaux classiques. Mes « Just married 1 » et « Just married 2 » sont des clins d’œil aux époux Arnolfinis de Van Eyck, « My master peace 1 », « My master peace 2 », « My master peace 3 », un hommage à Mondrian, Pollock et à l’inévitable Malévitch. Quant à mon « Déjeuner sur l’herbe », je vous laisse deviner… Rien à voir avec Manet.

Née à Sarlat, dans le Périgord, en 1970, j’ai suivi mes études artistiques à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy (diplômée en 1994), puis je me suis investie dans la création sonore (académie d’été de l’IRCAM en flute et composition, en 1994, membre du forum IRCAM jusqu’en 2000), participant à la création d’œuvres sonores et visuelles expérimentales. C’est à partir de 2004 que j’ai orienté ma pratique artistique vers l’image photographique, l’infographie et des techniques mixtes (optiques, numériques, chimiques).
Site internet : http://mirabellephotos.blogspot.fr

+ d’informations

Dates : Du 14 juillet au 2 octobre 2016 (samedis, dimanches et jours fériés de 15h00 à 18h00)
Le vernissage se déroulera le 3 septembre 2016 à partir de 18h00.
Lieu : Galerie d’Art contemporain – 5 rue Montcel, 95430 AUVERS-SUR-OISE

C2medias, agence de communication interactive

[tab:English]

Grap’S was born the year 2016 at the heart of the City « Van Gogh » at Auvers-sur-Oise. Grap’S is a project of a group of professional artists. http://graps-auvers.jimdo.com/

GRAPSPATRYROOSENBURG

Sophie PATRY

 » who seeks finds,
is like foliage in his shadow,
silently  »
Marguerite CLERBOUT

In nature Sophie Patry, there is a convulsive chaos. It arises existing shaped Madness sketches. Perhaps the forbidden tree sap origins. It has the singular instinct, it does not explain its practice, it is often the other that explain it. It leaves its practice evolve rather than analyze. The sensible intuition when she creates, she photographs, she feels good when she is with her camera, she just has to do, it becomes easy, simple. She tells through his shots so it was much more interesting to her. Intuitions, it puts them entirely at the service of his practice. Sophie Patry is a singular photographer when photography becomes drawing / painting and vice ¬versa. She follows her instincts. The body is shaped by emotions, it needs an irrepressible way to go digging the body through his self-portraits. The potential beauty is contaminated by the real beauty in different photos, self-portraits / nature / silhouettes etc … There is an ambiguity, beauty takes its prestigious academic photography. Sophie Patry is definitely an amazing artist … (From Louis TARTARIN text, June 4, 2016)
Website: http://sopatry4.wix.com/sophiepatry
https://www.facebook.com/sophie.patry.7

Mirabelle ROOSENBURG

My part of the exhibition is organized around two series.

One, « Haute couture, edgy » is made of flowers isolated photographs of context, on black background. I am shaped like a child, little dancers on their stems, turning petals. Each flower evokes the silhouette of a character in costume tailored scene. The petals of the poppies have their grain by the sensuality of a fabric, the least crumpled causes a subtle arrangement and golden stamens become collars, welcome everyone’s imagination … The scale of formats is designed to promote the effect theatricality.

The other series, « polish » refers more directly and maliciously in art history and images. I borrow and reinserts various fragments of advertisements, old or present, and classic paintings. My « Just married 1 » and « Just Married 2 » are allusions to spouses Arnolfinis Van Eyck, ‘My master peace 1 « , » My master peace 2 « , » My master peace 3 « , a tribute to Mondrian Pollock and the inevitable Malevich. As for my « Luncheon on the Grass » is anyone’s guess … Nothing to do with Manet.

Born in Sarlat, in the Périgord, in 1970, I followed my art studies at the Ecole Nationale Supérieure d’Arts Paris-Cergy (graduated in 1994), then I invested in sound design (Academy of was IRCAM in flute and composition in 1994 IRCAM forum member until 2000), participating in the creation of sound and experimental visual works. It’s from 2004 that I directed my artistic practice to the photographic image, computer graphics and mixed media (optical, digital, chemical).
Website: http://mirabellephotos.blogspot.fr

More informations

When : From 14 July to 02 october 2016 (Saturday, Sunday and holidays from 3:00 pm to 6:00 pm)
The vernissage will take place September 3 2016 from 18:00.
Where : Galerie d’Art contemporain – 5 rue Montcel, 95430 AUVERS-SUR-OISE

[tab:END]

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.