Expo : « Photographier les jardins de Monet, Cinq regards contemporains »


Une simple évocation de Giverny et, sans nul doute, les éblouissants tableaux de Monet font-ils une irruption fantastique et rêveuse en vos mémoires. Reflets, ondul
ations, lumières mouvantes, nymphéas,…

 

 

 

C’est effectivement à Giverny que Claude Monet, après une vie ponctuée de déménagements, finit par s’installer. Il aménagea la maison mais surtout le terrain adjacent,  pour y multiplier les fleurs et constituer le fameux bassin orné de nymphéas.

Le peintre a passé des heures innombrables à étudier et peindre les jeux de lumières et de couleurs sur les eaux, au travers des feuillages de ces jardins,…

Un temps Musée d’Art Américian, la propriété accueille à présent le Musée des Impressionismes.

L’exposition

C’est d’une exposition aussi variée que magique dont il sera ici question. Le Musée des Impressionnismes vous invite à découvrir, du 31 juillet au 1er novembre 2015 le travail de cinq photographes contemporains, Stephen Shore, Elger Esser, Bernard Plossu, Darren Almond et Henri Foucault, qui nous livrent leurs interprétations des jardins pour notre plus grand plaisir.

Ils démontrent élégamment l’amplitude des ressources poétiques de ces lieux créés, habités dirait-on, par Monet, tout en évitant l’éceuil de la redondance .

Stephen Shore avait documenté les étapes de la restauration de la popriété lors de 3 séjours à Giverny s’étalant de 1977 à 1982, à la demande du Metropolitan Museum of Art de New York.

Chacun des quatre autres photographes a emprunté longuement les allées des jardins en toutes saisons , à différents moments du jour ou même de la nuit.

Ainsi, le paysagiste Elger Esser a-t-il mené un travail sur la mémoire (usant, en clin d’oeil de ce titre pour une série d’épeuves: « Combray ! ») et l’absence de Monet. Ses prises de vue en pauses longues, travail crépusculaire et nocturne, sont restituées par la technique de l’héliogravure. monet-1Bernard Plossu est parti à la recherche d’éléments éphémères qui font le charme des jardins et a choisi pour ses tirages le procédé au charbon Fresson. (Un petit documentaire portant sur cette technique est visible au Musée).

BPlossu

Darren Almond, qui signe, entre autres, “Civil Dawn”a produit des clichés de structures végétales très graphiques tout en y insufflant une poésie mystérieuse au moyen de très jolies lumières captées à la lueur de l’aube ou de la pleine lune.

C2medias, agence de communication interactive

Henri Foucault a, lui, confectionné des photogrammes à partir d’éléments collectés dans les jardins. Tantôt ils paraissent papillonner devant son objectif, tantôt ils figurent accolés à des cristaux Swarowki(r)…
(c)HFoucault

Ces visions originales vous sont présentées au sein même du cadre enchanteur et sans cesse changeant des jardins de Giverny.

Un catalogue cartonné, en version bilingue (anglais et français) accompagne l’exposition. Il contient une biographie des photographes, un essai de Jeanne Fouchet-Nahas, commissaire de l’exposition, mais également un portfolio de 90  photographies exposées.

 

Pour parachever la visite, vous pourrez également accéder à l’accrochage semi-permanent “Autour de Claude Monet” jusqu’au 1er novembre. Cette exposition axée autour d’un thème récurrent (à savoir,faire découvrir des artistes influencés par “le patriarche de Giverny” comme les artistes américains attires par Giverny ou les néo- impressionnistes) au travers de toiles variant selon les prêts.

 

 

Consultez également les activités annexes (ateliers destines aux plus jeunes ou aux adultes, concerts classiques,…).

Pour finir, notez que le Musée participera, les 19 et 20 septembre 2015, aux Journées du Patrimoine en ouvrant gratuitement ses galeries. Le 19 septembre à 15h30, Jeanne Fouchet-Nahas présentera une conference portant sur l’exposition “« Photographier les jardins de Monet. “

 

Les informations pratiques

Musée des Impressionnismes Giverny

99 rue Claude Monet | 27 620 Giverny 02 32 51 94 65 | contact@mdig.fr |

http://www.mdig.fr

Ouvert du 31 juillet au 1er novembre 2015 tous les jours de 10 h à 18 h

Le musée est accessible aux personnes à mobilité réduite.

Sur place : restaurant-salon de thé, librairie-boutique

Tarifs pour les individuels

Billet seul

Adulte : 7 €

Enfant de 12 à 18 ans / tarif réduit : 4,50 €

Enfant de 7 à 11 ans : 3 €

Personne avec handicap : 3 €

Enfant – 7 ans : gratuit

1er dimanche de chaque mois :

gratuit pour tous les individuels

Forfait famille : pour 3 billets achetés,

une entrée enfant est offerte.

Pass Annuel : 20 € | Pass Duo : 35 €

Audioguide : 3 €

Billet couplé **

Musée des impressionnismes

+ Maison et Jardins de Claude Monet

Adulte : 16,50 €

Enfant de 12 à 18 ans / étudiant : 10 €

Enfant de 7 à 11 ans : 8,50 €

Personne avec handicap : 7 €

Enfant – 7 ans : gratuit

Musée des impressionnismes

+ Musée de Vernon

Adulte : 9 €

Étudiant + 26 ans : 6,50 €

Enfant – 7 ans : gratuit

Les billets couplés sont coupe-files.

Billet individuel et billet couplé

en vente sur place ou en ligne* sur :

www.mdig.fr

www.fnac.com

www.ticketmaster.fr

* tarif majoré pour frais de gestion

** uniquement aux comptoirs de vente du musée

des impressionnismes, du musée de Vernon,

de la Maison et Jardins de Claude Monet, à l’office

de tourisme de Vernon et sur http://www.mdig.fr*

Facebook Comments
Emilie Vanderhulst
Emilie est anthropologue. Photographe nature amateur, elle est par ailleurs guide naturaliste et ornitho pour Natagora.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.