De la puissance aériennes à la fragilité des insectes

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Ils viennent d’un peu toute la France et de la Belgique, ils seront présents en 2015, ils vous convient à venir les rencontrer, et vous proposent de découvrir leurs oeuvres, leurs émotions, leurs travaux, leur passion, leur vision … et cela au travers de quelques 300 photographies qui seront exposées pendant toute la durée du Festival Photo Linselles du 20 au 22 Mars 2015 dans un superbe complexe multisalles.

PATRICK BERTAUX

(Spectacu d’air)

_DSC3531Passionné d’aéronautique j ai commencé à photographier les avions pour en garder des souvenirs et l’envie de partager m’a guidé vers des photos plus personnelles, plus émotionnelles  que technique je vous présente donc une série de clichés réalisée a travers l’Europe j’espère qu elles vous  plairont.

 

SUZANNE CAGNAT

(Fragiles)

AlienAvec sa série sur les portraits de mues d’insectes, Suzanne aborde un sujet très original qui oscille entre nature et fiction. S’en dégage alors un regard différent sur une étape de vie de ces animaux, parfois inconnue et rarement traitée de cette façon en photographie.

Au cours de leur vie, certains insectes peuvent muer entre six et douze fois. L’exuvie, l’ancienne « peau » devenue trop petite pour que l’insecte se développe, est comme une armure qui porte sur elle les marques d’une vie à taille d’insecte. On peut les voir qui flottent, ces petites carapaces transparentes, accrochées aux brindilles ou aux branches, tels des fanions abandonnés sur un champ de bataille. La dépouille est vide et cassante, leur silhouette est fantomatique, leur faciès grotesque, comme si les larves, avant de devenir adulte, sortaient d’un film de science-fiction, où monstres et aliens peupleraient nos jardins. Les yeux à facettes sont inexpressifs, les pattes recroquevillées et le corps figé dans un dernier spasme lors de l’expulsion de l’insecte nouveau-né. Une fois délaissée, l’exuvie ne demeure qu’un moule ayant épousé pendant un temps la forme d’un petit être, parfois si insignifiant pour nous autres humains et qui pourtant fait partie de la richesse d’une nature belle et mystérieuse.

cartouche-festival-linselles-20151-1

Facebook Comments
Sebastien Delehaye on Email
Sebastien Delehaye
Photographe Tireur Rédacteur Studio Lille
Sebastien Delehaye est l'un des deux créateurs de RevuePhoto, pris de passion par la photographie il en a fait son métier. Dirigeant de la société Studio-Lille, il est spécialisé dans l'impression de tirage d'art et les agrandissement d'exposition, de décoration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.