57e Foire internationale de la Photo de Bièvres

Les livres juridiques de Joelle VERBRUGGE chez 20Bis Edition

Le Photoclub Paris Val-de-Bièvre avec le soutien de la commune de Bièvres a tout mis en œuvre pour que les amateurs de photographie et les collectionneurs de matériel photographique puissent se retrouver autour d’un événement riche et festif. Traditionnellement organisée le premier week-end de juin, la Foire se tiendra exceptionnellement les 11 et 12 septembre 2021.

EN MATIÈRE DE PHOTOGRAPHIE, TOUS LES CHEMINS MÈNENT À BIÈVRES !
Le marché de l’occasion et des antiquités photographiques accueillera environ 150 exposants cette année qui sauront capter l’attention des visiteurs par la diversité des pièces proposées et leurs conseils avisés. Objets exceptionnels du XIXe, vintage ou plus récents, matériel devenu introuvable dans le commerce, on trouve de tout à la Foire, de la lanterne magique aux reflex argentiques.
Les cinéphiles s’y procurent caméras, projecteurs, affiches et photos de plateaux.
Ce marché propose également des collections de photos, des livres, du matériel et des accessoires (papier photographique, pellicules, flashes, pieds, lentilles, objectifs, agrandisseurs…). Il faut fouiller dans les stands en arpentant les allées, discuter avec les vendeurs, être curieux. La gamme de prix est aussi large que le choix et la qualité

LA MODERNITÉ DU MARCHÉ DU NEUF ET DES SERVICES
La Foire vit avec son temps. Le marché du neuf présente les tout nouveaux modèles à des prix très attractifs.
On ne vient pas seulement pour les découvrir mais aussi pour se laisser guider par les spécialistes de l’image qui donnent des conseils et proposent de tester les nouveaux produits.
Le pôle des services rassemble des services et prestations tels que la vente d’imprimantes, de voyages photographiques ou de produits nécessaires aux procédés argentiques et aux procédés anciens.

LES RENCONTRES DE BIÈVRES : DES CONFÉRENCES SUR LA PHOTOGRAPHIE
Ces conférences abordent la photographie sous l’angle de la pratique, de la technique, des voyages, du matériel.
Des photographes reconnus comme Thomas Vollaire, Eric Delamarre, Agathe Poupeney y participeront tout comme Photographes du Monde ou Parisgraphie.
Une table ronde, animée par Gérald Vidamment, sera organisée par Compétence Photo et le Prix HIP.

COUP DE PROJECTEUR SUR LE TRAVAIL DE CLAUDINE DOURY
Cette année, la Mairie de Bièvres mettra en lumière le travail de la photographe française Claudine Doury qui succèdera à Denis Bourges, Olivier Culmann, Isabel Muñoz, Claude et John Batho, Jane Evelyn Atwood.

Membre de l’agence VU’ et représentée par la Galerie In Camera, Claudine Doury vit et travaille à Paris.
Son exploration photographique aborde les notions de mémoire, de transition et de passage, notamment autour de l’adolescence et du voyage, ses thèmes de prédilection. Elle a publié six monographies et réalisé de très nombreuses expositions individuelles et collectives.
En 2017, elle est doublement lauréate, de la Commande Photographique Nationale « La Jeunesse en France » puis, du Prix Marc Ladreit de Lacharrière-Académie des Beaux-arts. En 2004, le Prix Niépce récompense l’ensemble de son travail. En 1999, elle reçoit le prix Leica Oscar Barnack et un World Press Award pour sa série « Peuples de Sibérie ».
À Bièvres, deux expositions de ses séries : « Sasha » et « Loulan Beauty »
Dans « Sasha », elle dresse un portrait d’une adolescente. Entre rêve et réalité, elle saisit ce passage complexe du monde de l’enfance à celui de l’adulte avec beaucoup de délicatesse. La nature est omniprésente (la forêt, l’eau, les champs, la neige…). Un monde onirique, étrange et mystérieux, attirant et intrigant à la fois.

« Loulan Beauty »décrit la lente disparition d’un monde, dans les sables et dans le temps, un voyage dans l’Asie centrale post-soviétique et le Xinjiang chinois.
« Loulan Beauty témoigne de ces hommes du milieu des mondes, héritiers de royaumes engloutis, des pêcheurs sans mer, des enfants qui dansent pour faire revenir leurs parents partis travailler au loin, de Lola qui rêve d’Amérique, des hommes qui écoutent les sables chanter, et des filles aux mille nattes, les mêmes que celles, retrouvées sur Loulan, leur ancêtre de quatre mille ans. » explique Claudine Doury.

LA DIVERSITÉ DE LA CRÉATION PHOTOGRAPHIQUE SUR LE MARCHÉ DES ARTISTES
Que l’on soit professionnel ou amateur, que l’on vienne à titre individuel ou collectif, participer au marché des artistes, organisé le dimanche durant la Foire, apporte une visibilité et une reconnaissance qui peuvent constituer un excellent tremplin pour l’avenir.
Nathalie Bocher-Lenoir, présidente de Gens d’images et déléguée du Prix Niépce, présidera le jury qu’elle aura constitué. Ce jury visite chaque stand du marché des artistes et, après délibération, détermine le lauréat du grand Prix Jean et André Fage. Il remet 5 autres prix dont celui du jeune photographe et un autre récompensant un travail en argentique ou procédés anciens. Tous ces prix sont généreusement dotés par les partenaires de la Foire.

DES ANIMATIONS ANTI-MOROSITÉ
La Foire est aussi un moment de détente qui propose de nombreuses animations. Ainsi, sera-t-il possible de se faire tirer le portrait au studio éphémère mis en place (le dimanche) par le Photoclub Paris-Val-de-Bièvre ou de passer sa tête dans l’un des panneaux à trous représentant des affiches publicitaires anciennes, le samedi et le dimanche (gratuit). Des lectures de portfolio seront également proposées en face à face entre un professionnel de l’image et un photographe amateur.
À partir de septembre jusqu’aux vacances de la Toussaint, les rues du centre-ville et la Place de Mairie seront égayées par l’exposition Les Biévrois aiment la photo issue d’un concours photo organisé par la commune de Bièvres. Comme chaque année, le Photoclub organisera un concours photographique ouvert au public qui aura pour thème la Foire et exposera sur son stand des photos faisant écho au livre « Regards » publié pour les 70 ans du Club.

+ d’informations

Dates : Sam. 11 septembre : 13h-19h – Dim. 12 septembre : 8h-18h – (marché des artistes : 9h-18h)
Exposition du 10 au 12 septembre – Grange aux Fraises et Maison des Photographes et de l’Image – Ven. : 14h-18h – Sam. et dim. : 10h – 18h
Lieu : Place de la Mairie – Bièvres
Entrée libre – Place de la mairie de Bièvres (Essonne – France)
Accès : 20 km du centre de Paris, 17 km de la Porte d’Orléans, par A6/A10 ou la D-906
RER C : gare de Bièvres

http://www.foirephoto-bievre.com

www.facebook.com/Foire.Photo.Bievres/

David Lesage on FacebookDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Newsletter