Portfolio Maxime Crozet

Biographie

Né en 1985, Maxime Crozet est technicien audiovisuel de formation. En soif de liberté, d’évasion, de lumière, il se lance en 2007 dans un voyage de deux ans autour du monde, en solitaire, en se déplaçant au maximum par la voie terrestre. Lieu après lieu, rencontre après rencontre, il collecte de nombreux portraits. L’homme est au cœur de sa démarche. Il est fasciné par les visages. Ouvert sur d’autres cultures, d’autres façons de vivre, d’autres langages et d’autres croyances, son intention première est de livrer tels quels des instants de vérité et d’ailleurs. Début 2011, il reprend l’aventure avec toujours pour fil conducteur la route. Il traverse pendant neuf mois l’Europe et le Proche-Orient puis fait le tour du continent noir durant seize mois.

Depuis, il poursuit ses voyages vers des horizons divers, souvent durant de longs mois sans interruption et laisse une part au travail photographique de plus en plus importante au cours de ceux-ci. Ses domaines de prédilection sont le photoreportage, le portrait, le paysage, ou encore la photographie de rue. Il utilise du matériel léger pour ses prises de vue et privilégie la lumière naturelle.

Xinjiang, identités en sursis

Aux confins nord-ouest de la Chine se révèle l’immense province du Xinjiang (littéralement: « nouvelle frontière »), plus rarement appelé Turkestan oriental. Jusqu’à peu, cette région était majoritairement peuplée d’Ouïghours, un peuple turcophone et musulman sunnite; mais également de Kazakhs, Hui, Kirghizes, Mongols, Tadjiks et autres minorités venues d’Asie Centrale. Les Hans (ethnie chinoise majoritaire), arrivés par millions ces dernières décennies, représentent désormais plus de 40% de la population locale. Les efforts de la Chine, pour étouffer un mouvement séparatiste et siniser ses régions frontalières, ont transformé le Xinjiang en un vaste laboratoire de contrôle social et de surveillance intérieure. Il est presque impossible de se déplacer dans la région sans ressentir le regard implacable des autorités.

A la recherche de nouvelles frontières dans les oasis qui ponctuent l’ancienne route de la soie, par-delà les espaces vides et solitaires, j’ai rempli ma mémoire de ces horizons aux visages découverts. Dans les ruelles du vieux Kashgar, au cours d’une partie de Bouzkashi (jeu de « l’attrape chèvre ») ou encore lors d’un mariage traditionnel tadjik, je me suis laissé porter par les différentes expressions en quête d’harmonie… laissant aux lisières des déserts, des steppes et des sommets enneigés de l’Asie centrale, quelques empreintes intimes de peuples en déclin face à une nouvelle révolution culturelle en marche.

Matériel utilisé:

APN Canon 5D mark III

Objectifs Canon 50 mm et 28 mm

Coordonnées:

http://maximecrozet.wixsite.com/photography

crozetmaxime@gmail.com

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.