Photokina 2018 : Sigma annonce son 60-600

Notre équipe est arrivée à Cologne ce mercredi 26 septembre, pour vous faire partager l’événement du moment : la Photokina.
Pour rappel, ce salon existe depuis plus de 50 et jusqu’à cette année, il se produisait tous les 2 ans. Dès le mois de mai 2019, il sera annuel. Attendons de voir ce que ce nouveau format va apporter.

Pour l’instant, nous profitons de notre première journée pour faire rapidement un tour des différents halls. Nous en avons quand même profité pour récupérer quelques informations et faire des rencontres intéressantes.

Pour commencer, nous nous sommes arrêtés au stand Sigma pour prendre en main l’énorme 200-500 2.8, plutôt pour le fun. Il a déjà quelques années et est assez connu des photographes.

Nous avons cependant découvert quelques nouveautés, comme le 60-600 4.5-6.3 DG OS HSM Sport.
Impossible de dire s’il va concurrencer le 150-600, mais son range plus important lui permet d’avoir une plus grande polyvalence.

Grace à sa construction de 25 éléments répartis en 19 groupes, le Siga 60-600 délivre une qualité d’image sur toute la plage de zoom.
Le système de stabilisation intégré permet de gagner 4 stops.
Cette optique intègre 3 éléments en verres à faible dispersion, ainsi qu’un élément à très faible dispersion. Ceci afin de corriger les aberrations chromatiques qui peuvent se produire lors de prises de vues en fort télézoom. Cela lui permet d’être homogène sur toute la plage, et d’apporter des images en haute résolution de belle qualité.
Ce n’est donc pas pour rien qu’il se retrouve dans la gamme SPORT de Sigma. Ses caractéristiques lui permettent d’être assez polyvalent dans ce domaine.

C2medias, agence de communication interactive

Pour ceux souhaitant faire un peu de proxi-photographie, ce cailloux pourra les dépanner, grâce à un rapport de 1:3.3

Côté matériaux, l’optique est conçue en magnésium, plastique renforcé de fibre de carbone, et TSC (Thermally Stable Composite). Cet ensemble de matériaux permet un allègement et une portabilité accrue.
Il est bien entendu tropicalisé (pour le sport, c’est un atout)

Si l’envie vous prend d’y ajouter un téléconvertisseur TC-1401, vous obtiendrez un 84-840 6.3-9. En allant à l’extrême, vous pouvez ficer un TC-2001, afin d’arriver à un 120-1200 9-13… N’espérez pas un beau flou d’arrière plan, mais ça peut servir si votre sujet est assez loin.

Quelques caractéristiques
  • Collier de pied avec :
    ・Blocage à 90°
    ・Compatible système Arca Swiss
  • Limitation de mise au point
  • Bascule en MF sans quitter le mode autofocus continu
  • Compatible avec le système Canon de correction d’aberrations (dépend du modèle d’appareil Canon)
  • Mécanisme de diaphragme électromagnétique Nikon inclus
  • Compatible avec la bague de conversion Sigma MC-11
  • Compatible avec le dock USB Sigma
  • Non disponible en monture Sony E
  • Diaphragme à 9 lamelles (ouverture mini : F22-32)
  • Angle de vue : 39,6° – 4,1°|
  • Distance minimale de mise au point : 60-260 cm
  • Taille du filtre : 105mm
  • Dimensions (diamètre x longueur): ø120.4mm x 268.9mm
  • Poids : 2,700g
Livré avec
  • Sacoche / Pare-Soleil (LH1144-01) / bouchon d’objectif (LC-740E)
  • Sangle / Collier de pied (non amovible)

Disponible à partir d’octobre 2018 en monture SIGMA, Nikon et Canon

Facebook Comments
Stéphane Desrumaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.