Photokina 2018 : Bilan et photos

La Photokina, c’est terminé pour cette année. En attendant la prochaine édition, qui aura lieu en mai 2019 (puis chaque année à la même période), retrouvez ci-dessous le bilan officiel du salon, agrémenté de nos photos prises durant nos 3 jours de présence sur le site.

Un grand merci à Stéphane Desrumaux d’avoir été présent et d’avoir assuré de nombreuses images qui ont agrémenté les différents articles. Vous pouvez voir son travail photographique en vous rendant sur son site et sa page Facebook.


Le salon phare de l’image s’est distingué par de nombreuses nouveautés et une ambiance inspirante.

Il y avait de l’excitation dans l’air avant même le déroulement de la Photokina 2018. Les changements annoncés pour l’édition 2018 ont mis en effervescence la branche et les visiteurs qui se réjouissaient à l’avance de la présentation d’une foule de nouveaux produits très attendus, dont les derniers appareils photo sans miroir, plein format et moyen format, et une large gamme d’applications mobiles, sans oublier l’utilisation de l’intelligence artificielle dans l’ensemble du processus de création d’images. La Photokina, qui s’accompagnait d’un remarquable programme d’ateliers et d’événements sur toutes les scènes et les podiums, a une fois de plus confirmé sa position de salon de référence pour la branche. La présence de 180  000 visiteurs a été synonyme d’ambiance énergique au salon, d’animation et d’activité soutenue aux stands des exposants, mais aussi d’affluence sur les aires spéciales et autres.

De la réorientation résolue de la Photokina découle un grand nombre de changements et de défis pour les organisateurs, les exposants et les visiteurs  : quatre jours au lieu de six, à l’avenir, nouveau rendez-vous en mai, périodicité annuelle, nouveau plan d’occupation des halls et surtout nouvelles thématiques et plus grande importance accordée à la dimension événementielle. L’objectif est d’exploiter à l’avenir, avec de nouveaux groupes cibles d’exposants et de visiteurs, le potentiel quasi illimité des technologies de l’image et de faire entrer la Photokina dans une nouvelle ère.

Les premiers résultats étaient nettement perceptibles à la Photokina 2018  : dans les segments clés de même que ceux intitulés Mobile, Motion et Software, on a rarement présenté autant d’innovations qui, dans les mois à venir, donneront une impulsion majeure à l’activité. Des événements phares comme l’Olympus Perspective Playground montrent que la corrélation entre expérience spéciale et présentation de produits a séduit en particulier les cibles plus jeunes. L’équilibre visé entre innovation et inspiration, entre business et événement a ainsi été parfaitement atteint.

Signaux positifs pour l’avenir

« Les réactions des exposants et des visiteurs sont globalement positives. Aux stands, les exposants se réjouissent du nombre et de la qualité des visiteurs. Ces derniers, quant à eux, apprécient ce qu’ils vivent ici. Cela confirme que nous sommes sur la bonne voie et que la réorientation engagée est pertinente », a déclaré Gerald Böse, President and Chief Executive Officer Koelnmesse GmbH, commentant la bonne impression générale. « Quelques entreprises ont déjà annoncé qu’en raison de l’expérience qu’elles ont faite cette année elles comptaient revenir, agrandir leur stand ou exposer pour la première fois en 2019. Ceci concerne notamment les segments Broadcast et Ciné où la croissance devrait être particulièrement forte en 2019. »

Rainer Führes, président de la Fédération de l’industrie photographique (Photoindustrie-Verband), responsable conceptuel de la Photokina, s’est lui aussi montré confiant  : «  C’est l’édition la plus innovante de la Photokina que nous ayons vécue depuis longtemps, avec beaucoup de nouveautés à tous les stades de la chaîne de valeur. Ici à Cologne, la branche a montré une fois de plus qu’il fallait compter avec elle : les technologies de l’image sont devenues indispensables au quotidien et dans tous les secteurs industriels. Nous, fabricants, proposons toute la gamme de solutions et de produits adéquats. Il ressort des nombreux entretiens constructifs de cette semaine que nous sommes sur la bonne voie en tant que branche et en ce qui concerne la réorganisation de la Photokina. »

On peut déjà prévoir la présentation d’un grand nombre de nouveautés à la Photokina 2019. C’est ainsi, par exemple, qu’un nouveau partenariat stratégique des grands noms du secteur, à savoir Panasonic, Leica et Sigma, baptisé « L-Mount Alliance » (alliance Monture L), fera bouger la branche dans les mois à venir et jusqu’à la présentation, à la Photokina 2019, des premiers produits prêts à être mis sur le marché.

Nouveautés majeures

En 2018, la présentation de nouveaux appareils photo hybrides, plein format et moyen format, que l’on doit aux départements Développement de Fujifilm, Nikon et Canon, a suscité l’enthousiasme. Ils établissent de nouveaux standards en matière de qualité de l’image et de fusion de photos et de vidéos. Le fabricant de smartphones Huawei met la barre très haut avec son dernier modèle emblématique, qui, en plus de la technologie éprouvée de Leica en matière d’objectifs et de trois capteurs photo, fournit une qualité d’image exceptionnelle grâce à l’intelligence artificielle.

À tous les stades de la chaîne de valeur, l’intelligence artificielle vient s’ajouter aux technologies de l’image. C’est ainsi que Cewe, la plus grande entreprise d’impression photo d’Europe, a montré comment composer sur smartphone, par commande vocale, des livres photo en quelques secondes et les commander. La sélection des photos et leur mise en page incombent à l’intelligence artificielle.

La sensation tactile continue de jouer un grand rôle. Des souvenirs imprimés sur toutes sortes de matériaux aux remarquables tirages grand format, de qualité muséale, la gamme de produits présentés était considérable. Des exposants de longue date comme HP et Epson ont apprécié le vif intérêt porté notamment aux solutions B2B et aux produits professionnels. Fujifilm dont les appareils Instax permettent non seulement le tirage immédiat mais aussi la numérisation des photos s’est félicité du boom persistant de la photo instantanée.

Le segment traitement de l’image et logiciels a fait l’objet d’une présentation bien plus importante étant donné le grand nombre de nouveaux exposants et de start-up qui, à l’avenir, avec des solutions intelligentes, faciliteront nettement la vie des photographes professionnels, des passionnés de photo, des graphistes et des illustrateurs. En nette extension notamment dans la partie audio, le segment de l’image mobile dans le hall 5.2 a montré clairement quel sera son développement futur à la Photokina. Dès 2019, en raison du nouveau rendez-vous en mai, les exposants devraient être bien plus nombreux, d’où la présentation de beaucoup de nouveaux produits. Présenté pour la première fois à la Photokina 2018, le Memory Mic de Sennheiser, un microphone sans fil, destiné à améliorer la qualité audio des vidéos enregistrées avec le smartphone, permet aux journalistes et aux créateurs de contenu de produire rapidement et facilement des vidéos avec un son de grande qualité. HumanEyes a présenté les premières mini-lunettes de réalité virtuelle, faciles à fixer au smartphone.

Espaces événementiels très réussis

L’importance de l’expérience produit était évidente à l’Olympus Perspective Playground dans le hall 1. Les visiteurs ont manifestement apprécié de faire une pause pour se soustraire à l’animation qui régnait aux stands d’exposition et de découvrir, avec un appareil photo, les installations de Morag Myerscough et Luke Morgan, Numen/For Use, Liz West, Martin Butler, Maser et Patrick Shearn/Poetic Kinetics. Pour de nombreux professionnels, la WEDDING ZONE (espace dédié au mariage), avec un programme de conférences de haut niveau, a été un moment fort de leur visite. Nouvellement créé, l’Imaging Lab réunissait des start-up, des investisseurs et des scientifiques qui ont montré ce qui serait possible à l’avenir et en ont débattu. L’Imaging Lab devrait continuer à se développer dans les années à venir.

Plateforme de communication avec le monde entier Échanger avec des personnes partageant les mêmes points de vue et trouver l’inspiration étaient pour beaucoup, cette année aussi, les objectifs essentiels de leur visite de la Photokina. Les podiums et les scènes de Koelnmesse de même que les espaces permettant aux entreprises de faire des exposés ont été en permanence très mobilisateurs. Beaucoup de jeunes créatifs, qui ont du succès à l’international avec les travaux qu’ils présentent sur Instagram ou YouTube, ont eux aussi tiré parti de l’édition 2018 de la Photokina pour profiter pleinement des opportunités de réseautage. Beaucoup d’entre eux suivent le compte Instagram de photokina dont le nombre d’abonnés a plus que doublé depuis juin et l’adoption d’un nouveau concept. Le projet organisé par Michael Schulz (@berlinstagram) aspire à être un magazine photo numérique de grande qualité et met en avant de jeunes créatifs souvent présents sur les podiums et les scènes de Koelnmesse mais aussi auprès des exposants en tant qu’ambassadeurs de marques. L’objectif est aussi d’encourager les échanges créatifs entre les manifestations, de servir de plateforme de communication internationale et de répondre aux besoins d’un public plus jeune. En 2018 également, la proportion de visiteurs de moins de 30 ans a continué d’augmenter.

La Photokina 2018 en chiffres

812 entreprises, dont 69  % d’étrangères, ont participé à la Photokina 2018. 167 exposants et 87 entreprises représentées venaient d’Allemagne, 362 exposants et 196 entreprises représentées, de l’étranger. Y compris les estimations concernant la dernière journée de salon, quelque 180  000 visiteurs de 127 pays ont été accueillis à la Photokina 2018.

La prochaine édition de la Photokina aura lieu du mercredi 8 au samedi 11 mai 2019.

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.