Nesting in the Wolf Tree

La forêt est un état d’âme. Gaston Basculera Nesting in the Wolf Tree aborde une réflexion sur la forêt, espace primaire et originel dont l’immensité provoque l’admiration mais aussi l’appréhension et la crainte.
Ayant grandi en lisière de la forêt de Fontainebleau, la forêt est un territoire que l’artiste a quotidiennement et intimement investi pendant de longues années. D’abord terrain de jeux fait d’aventures et d’histoires extraordinaires, elle devient au cours de son adolescence un espace de liberté, une échappatoire loin de l’autorité parentale.
Aujourd’hui, elle est un lieu d’introspection et de quiétude.

La série débute telle une promenade, une errance à travers les bois pour se transformer peu à peu en un voyage d’initiation et d’émancipation. Porté par la rêverie et le jeu, commence une quête identitaire parsemée d’obstacles, de rituels singuliers et de cachettes secrètes, auxquels se mêlent contes, folklore et croyances populaires.
La forêt, naturelle, devient alors surnaturelle.
Poursuivant sa quête, l’artiste habille de son imagination les paysages qu’elle traverse et dans lesquels son corps ne cesse de se fondre et de se confondre. Invoquant souvenirs et sensations, elle transforme la forêt en un lieu de mémoire qui résonne avec la mélancolie du temps.

Présentation de l’artiste

Alexandra Serrano est une photographe Franco-Mexicaine en résidence à Lumière d’Encre cette année. Sa pratique majoritairement intimiste porte un intérêt tout particulier à la mémoire et à l’enfance, et cela à travers l’expérience physique et perceptuelle d’espaces construits et investis par l’homme.
Ses travaux figurent dans de nombreuses publications et expositions individuelles et collectives en France et à l’étranger. En 2012, son projet Between Finger and Thumb fut exposé au Festival Circulation(s), aux Boutographies de Montpellier ainsi qu’au festival Fotoleggendo à Rome. Le travail d’Alexandra Serrano fut également exposé à Londres, Toronto, Portland et Boston dans le cadre du festival Flash Forward 2013. En 2015
ses photographies furent présentées à la 8ème édition de la Biennale Internationale de Photographie du Bangladesh et en Février de la même année elle fut lauréate du prix Photobook Photography Awards de Melbourne. A la rentrée 2016 Alexandra Serrano fut primée par le Grand Prix Photographique pour lequel elle fut Lauréate de la catégorie Féminine avec sa nouvelle série Nesting in the Wolf Tree. Ce travail fut exposé en Avril dernier aux 23ème rencontres de la Jeune Photographie à Niort ainsi qu’au sein de la Biennale d’art contemporain d’Issy les Moulineaux à l’automne 2017.
Alexandra Serrano vit à Paris et travaille en tant qu’artiste intervenante au Centquatre, à la Maison du Geste et de L’image ainsi qu’au BAL.

+ d’informations

Dates : Du 7 mars au 28 avril 2018
Lieu
: Galerie Lumière d’Encre, 47 rue de la république – 66400 Céret

Vernissage : samedi 10 mars à 11H30.

Horaires : du mercredi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 18h et sur rendez-vous en dehors de ces horaires.
Entrée : gratuite

http://www.lumieredencre.fr

http://www.alexandraserrano.com

https://www.facebook.com/LumieredEncre/

Facebook Comments
David Lesage on FacebookDavid Lesage on GoogleDavid Lesage on InstagramDavid Lesage on LinkedinDavid Lesage on TwitterDavid Lesage on WordpressDavid Lesage on Youtube
David Lesage
Journaliste
David Lesage est l’un des deux créateurs de RevuePhoto. A la tête des agences C2medias et DLC-Photo il est au fait des dernières avancées en matière de photographie et de vidéo. Passionné par la vidéo et les panoramiques, il se fait un plaisir de tester les différents équipements pour RevuePhoto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.