Libération paraît aujourd’hui sans photo

Libération paraît ce jeudi 14 novembre pour la première fois sans aucunes photos! Elles sont remplacées par de grands cadres blancs, pour montrer l’importance de la photo dans l’information et dénoncer «la situation calamiteuse» des photographes de presse.

Libération sans photo

Un geste audacieux qui veut démontrer la valeur et l’énergie de la photographie à l’heure où s’ouvre la 17e édition du salon de Paris qui lui est consacré. Libération s’inquiète des risques que prennent les photographes de guerre, «qui mettent leur vie en danger pour à peine la gagner». Une récente enquête de la Société civile des auteurs multimédias (Scam) soulignait qu’un photographe de guerre sur deux percevait des revenus inférieurs ou égaux au Smic et n’était pas assuré.

Pour décrire ce «choc visuel», la journaliste Brigitte Ollier évoque «la série de cadres vides qui créent un espace de silence, assez inconfortable… Comme si nous étions devenus un journal muet.» Sous ces cadres, les légendes et les signatures ont été conservées. A la fin du journal, en double page, nous pouvons voir  les vignettes des photos escamotées.

Voir l’article complet sur : www.liberation.fr/culture/2013/11/13/liberation-plonge-dans-le-noir_946713

 

Libération sans photo

Facebook Comments
Equipe RevuePhoto

Une pensée sur “Libération paraît aujourd’hui sans photo

  • 15 novembre 2013 à 12:04
    Permalink

    Une bonne action ces photographes qui risquent souvent leur vie pour nous informer

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.