Interview de la semaine : Daniel Lafon

Bonjour Daniel, comment t’es venue cette passion pour la photographie ?

 

Bientôt quinquagénaire, je me souviens très bien de mon premier appareil. C’était un Instamatic Kodak, le flash était un bloc contenant 4 ampoules qu’il fallait tourner à chaque photo… Les années 70. Quasiment la préhistoire !

En 1980, je me suis payé mon premier reflex, avant de partir au service militaire. C’était un Chinon CE4. Le vendeur d’une boutique à Nancy a passé un long moment à me conseiller, il n’était pas encore question de rentabilité.

J’ai donc « toujours » fait des photos de vacances, de famille.

Dans les années 90, au cours d’une balade en forêt, j’ai photographié des papillons, depuis ce jour, les petites bêtes ne m’ont plus quitté.

Avec l’avènement du numérique, il n’y a plus de coût de développement et donc je peux me permettre de  tenter des choses et si c’est raté, c’est poubelle. Cela permet de s’améliorer.

 

Quel matériel utilises-tu ?

Actuellement j’utilise un Sony Alpha 700. J’ai également gardé mon premier reflex numérique, un Minolta D7D. Côté objectifs, j’ai un 28-300, un 135-400, les deux Sigma et pour la macro, j’utilise un 60mm macro Tamron et un 105 mm Sigma.

Je viens de faire l’acquisition d’un trépied Velbon, afin de rater moins d’images notamment avant le lever du soleil J, car je travaille toujours à mains levées.

Ton sujet ou tes sujets fétiches ? Pour ces sujets, as-tu besoin de connaissances diverses supplémentaires (biologie, stylisme…), et si nécessaire, fais-tu appel à d’autres corps de métier ?

J’adore me vautrer dans l’herbe humide, aux premières heures de la journée,  alors j’aime photographier tout ce qui vit au ras du sol, papillons, libellules et autres insectes.

La proximité du lac du Der, me permet aussi de faire un peu de paysage  et de photos de grues et autres oiseaux.

Il y a quelques années, je me suis acheté un petit guide pour l’identification des papillons, mais maintenant avec internet, il y a tellement de sites et de forums, que ce n’est plus un souci, on trouve toujours une réponse, grâce à d’autres passionnés !

 

Si tu devais n’en choisir qu’une dans ta photothèque, quelle photographie nous présenterais-tu ? Peux-tu nous en raconter l’histoire ?

Question au combien délicate ! Choisir une image et en plus avec une histoire !

C2medias, agence de communication interactive

C’était en septembre 2008. Je m’étais rendu sur une friche en  bordure d‘un étang où j’avais passé le début de matinée. Alors que je faisais un dernier tour avant de rentrer, j’ai vu un truc bouger à mes pieds. J’ai d’abord cru que c’était une herbe et en me penchant je me suis aperçu qu’il s’agissait d’une mante religieuse.

Une grande première pour moi. La séance photo s’est donc prolongée de nombreuses minutes.

Quels sont les photographes qui t’inspirent, ou desquels suis-tu assidûment le travail ?

J’adore tout ce qui est photos de nature, que ce soit la macro ou proxi, la photo animalière mais aussi le paysage. Il y a tant de grands photographes, pas forcément pro d’ailleurs,  que je préfère ne pas citer de noms !

 

Un avis sur le futur du métier de photographe ?

Etant purement amateur, je ne suis pas spécialement aux faits de la situation des photographes pro et de toute la problématique liée à cette profession.

Je lis des choses dans des publications ou sur des forums, cela semble compliqué pour eux. Je sais que certains magazines, festivals ou autre profitent du travail des amateurs au détriment des pros, c’est déplorable pour tout le monde.

 

Tes récentes expositions, publications ?

Je n’ai jamais réalisé d’expo, ni publié d’ouvrage. Comme dit plus haut, je suis photographe amateur et tout cela a un coût.

C’est la première fois que je participe à une interview.

De futures expositions, publications ?

Un jour peut être…

Un projet en cours ?

Rien dans l’immédiat, à part continuer à partager ma passion avec vous à travers mon site, différents forums et des sites comme le vôtre.

 

Le mot de la fin, quelque chose à ajouter ?

Un grand merci à vous de mettre en lumière la passion d’un photographe amateur.

Je finirais par une citation de Cicéron :

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais ! A méditer, je crois…

Site Web de Daniel : http://www.danlafon-photonature.com

Facebook Comments
Equipe RevuePhoto