Du 16 au 25 décembre : La Décade du Renard

Des glapissements agités aux lisières et des bruissements  énigmatiques dans les terriers nous l’avaient laissé deviner : un événement de taille se préparait … Revue photo a remonté et les voies et s’est glissé dans les coulées pour en savoir plus …

C’est au coeur de décembre ( dès le 16/12) que se tiendra à Neufchâteau,… La Décade du Renard Ce titre annonce dix jours de poésie vulpine et d’allégeance au mystérieux goupil. L'événement est le fruit d'un partenariat entre Natagora Ardenne Centrale présidée par Thierry Gridlet et  toute l'équipe du Festival du Film de Namur emmenée par Philippe Taminiaux. Cette Décade s’articule autour du travail de trois artistes  de talent : Franco Limosani ( photographe ) Walter Barthélemi ( photographe et  vidéaste ) et Yves Fagniart, l’aquarelliste bien connu des photographes nature.

Les enfants seront également de la fête car  des animations leur sont destinées: Julie Cao Van et Olivier Dacremont viendront proposer leurs contes et musiques autour du renard .

Grâce au partenariat avec le Festival du Film Nature de Namur,  courts métrages ( les films amateurs sélectionnés cette année au Festival ) et longs métrages ( "Le Renard et l’Enfant" de Luc Jacquet )  parachèvent le programme .

Nul doute que l'événement contribuera à souligner la beauté et l'utilité de l'animal .

Nous avons demandé aux intervenants de nous en dire davantage sur leur participation à l’événement :

Thierry Gridlet

"En fait, je suis le président depuis 1994 de la Régionale Natagora Ardenne avec laquelle nous organisons de très nombreux événements de sensibilisation à la protection de la nature. Nous avons déjà organisé une Décade, il y a quelques années sur le thème de l'Arbre. Celle-ci avait connu un vif succès puisque nous y avions enregistré plus de 1000 visiteurs… et accueilli l'équipe de la télévision belge (RTBF) pour un reportage en direct dans l'émission "Au quotidien".

Je suis aussi le Directeur de la collection "Nature" chez Weyrich Edition. La Décade du Renard est un peu à la croisée de ces deux fonctions.

Il y a presque 2 ans, la maison d’édition Weyrich a reçu un mail de Franco Limosani comprenant de nombreuses photos de renards. Il demandait s'il y avait possibilité de se faire éditer chez Weyrich Edition. La  qualité technique de ces photos et le fait que Franco ait pu s'épauler sur un complice de talent – le journaliste RTBF Tanguy Dumortier – ont permis à cet ouvrage de voir le jour. Un an après sa sortie… cet ouvrage est d'ores et déjà épuisé ! Preuve de la qualité des photos, des textes ainsi que du travail soigné de la maison d'édition. A la présentation de l'ouvrage à la presse, à l'automne 2010, au Moulin Klepper, j'ai proposé à Franco de prolonger cette sortie éditoriale par un événement tel une exposition. C'est ainsi que la Décade du Renard est née ! Par la suite, j'ai eu l'occasion de faire connaissance avec Walter Barthélemi, habitant lui aussi la commune de Neufchâteau. Ayant également réalisé de nombreuses photos sur le thème du renard, il a marqué un vif intérêt à participer à la Décade. Il y ajoutera des séquences videos réalisées avec son Reflex numérique et y présentera le film qu'il a réalisé et présenté au Festival Nature Namur : "Land of fox". Film qui a reçu le Grand Prix du Festival !!!

J'ai proposé enfin à l'aquarelliste Yves Fagniart (habitant la province de Hainaut) de se joindre à l'équipe. Natagora Ardenne centrale a souvent collaboré avec cet artiste talentueux, reconnu par … l'ONU !!! Son approche m'a toujours séduit : Yves Fagniart ne peint que ce qu'il voit en réalité. Il a notamment réalisé de très belles aquarelles sur le thème du renard et du loup."

Franco Limosani

"C'est toujours un honneur d'être invité en tant que photographe dans ce genre d'événement, cette décade s'annonce très bien car nous avons beaucoup de personnes qui travaillent d'arrache-pied pour pouvoir en faire un événement tout particulier, notamment Natagora Ardenne Centrale en partenariat avec le Festival du Film Nature Namur.

Cet événement est particulier pour moi car nous exposons à trois, Walter Barthélemi, qui en tant que photographe expose le même sujet que moi, et Yves Fagnart, aquarelliste de renom, qui présentera lui aussi de magnifiques aquarelles sur notre ami Goupil.

Habitué maintenant d'exposer mes images de renard, je remarque que beaucoup de gens aiment cet animal controversé, et pour moi c'est très important de faire valoir cet animal sauvage à sa juste valeur. Cela sert bien aussi à redorer le blason de Goupil, souvent accusé à tort. Je pense que les deux compères de cette Décade sont du même avis.

J'ai eu la chance de pouvoir faire et vivre, avec mon ami Tanguy, ce qu'il y de plus merveilleux pour un photographe : c'est de présenter son travail dans un livre. Ce livre a connu le succès qu'on lui connaît et Goupil qui était le sujet principal a rencontré , de la part des lecteurs et des curieux, bon nombre de réactions positives et cela est pour moi le plus important."

Yves Fagniart

"J’exposerai plus ou moins une vingtaine d’aquarelles  dont une majorité seront sur le renard et l’autre partie sur les mammifères de chez nous…

( Yves évoque de nombreuses anecdotes vécues avec le renard ) : " (…) Lorsqu’il vient "choper"  mes volailles la nuit sous mon nez…, réveille toute la basse cour et “fout le bordel” dans le poulailler, me faisant lever au triple galop pour tenter de limiter les dégâts…, je lui râle alors régulièrement dessus…, mais lorsque je l’observe par après… : je reste toujours autant en admiration devant la beauté et l’intelligence de ce lutin de campagne !!

Walter Barthélemi

Le Temps d'une Vie (c) W.Barthelemi

 

"La Décade du Renard" sera une occasion de parler de cet animal connu de tous mais faisant l'objet de tellement de préjugés.
Observateur de la nature depuis toujours, j'ai croisé il y a quelques années le regard du renard et celui-ci m'a marqué à jamais.
Cet événement est pour moi une opportunité de partager mon expérience et par là-même de mettre à mal les idées reçues.
Plusieurs années d'observation m'ont permis de confronter la littérature à des faits et de comprendre combien la présence de cet animal est importante."

Les infos pratiques :

Du 16 > 25/12/2011 au Moulin Klepper 6840 Neufchâteau

Le programme détaillé : http://www.natagora.be/ardennecentrale/index.php?id=ardennecentrale

Les liens utiles :

•http://www.natagora.be/ardennecentrale/index.php?id=ardennecentrale

• http://www.festivalnaturenamur.be/fr

• http://www.yvesfagniart.com/

http://www.walterbarthelemi.be/

• http://galerie.naturapics.com/12615/

Les bonus de lecture : leurs rencontres avec le Renard .
Walter Barthélemi

"Le temps d'une vie…"

Le printemps est là et la nature renaît comme chaque année… J'observe ce renard depuis environ une heure. Il est couché en bordure d'un bois, profitant de la chaleur du soleil. Sa quiétude fait plaisir à voir… Il est probable qu'un terrier abritant une portée soit tout proche… J'hésite à tenter de l'approcher. L'endroit, que je connais bien, se prête particulièrement à une approche discrète et je décide donc d'effectuer un long détour à travers le bois qui se situe derrière moi. Je sors à l'opposé de sa position, vent de face…

L'attitude de ce renard me paraît normale. En effet, plusieurs années d'observation m'ont permis d'assister plus d'une fois à ce genre de scène. Les renards apprécient de se prélasser au soleil à proximité de leur terrier durant cette période de l'année.

A présent, vingt mètres me séparent de lui… Puis quinze, dix… Il ne m'a toujours pas repéré… Je progresse dos au soleil…

Il est à présent tout proche et se redresse, s'assied… Il m'observe sans inquiétude, sans tenter de s'échapper… Que se passe-t-il ?

Le doute n'est plus permis… Son arrière-train est touché, probablement a-t-il été percuté par un véhicule… Ses heures sont comptées et pourtant il semble tellement pimpant et plein de vie. Que cet animal est beau !!

Quelques heures plus-tard, la vie n'est plus et reste juste quelques images que j'ai pu capturer dont celle-ci… Pourquoi partager cette anecdote ? Quelle valeur à la vie de ce renard ? Aucune certainement pour la plupart d'entre vous… Observateur de la nature depuis mon enfance et photographe depuis quelques années, je mentirais si j'écrivais que croiser le regard de cet animal ne m'a pas affecté…

"Adieu, dit le renard. Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux" (Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry)  .

Yves Fagniart

" Pleine lune, deux heures du matin. Je marche silencieusement dans la nuit fraîche et calme de février.

Des traces récentes, découvertes la veille, m’ont conduit à la lisière du bois.

Tout à coup, un cri rauque et profond s’étend vers la plaine et attire mon regard. Je connais bien ce cri qui me pénètre au  plus profond . Une silhouette de renard se dessine sur  la plaine et se faufile dans la nuit. Un léger frisson dans le dos me fait imaginer la peur du campagnol,  du lapin tapis dans la nuit,  la frayeur de l’oiseau reculant au plus profond du taillis.

N’ayez crainte, le renard n’est pas en chasse, il vient de lancer son cri amoureux.

Ah maître goupil, rusé maraudeur de la nuit, tu me surprendras toujours lorsque tu te faufiles à pas feutrés à l’affût d’une proie distraite.

Décrit par La Fontaine comme un beau parleur qui flatte et séduit ses victimes, ne serait-il pas comme un miroir réfléchissant les ambivalences de l’homme ou comme un double de la conscience humaine ?

Haï ou adoré, le renard symbolise le passage entre deux mondes, celui de la lumière et de l’ombre. "

Franco Limosani

"Mes anecdotes de terrain sont nombreuses. Je me rappelle bien évidemment cette belle et fin de journée d'été, pendant laquelle ma fille Laura et moi avons eu une belle et extraordinaire rencontre avec un jeune renard, des moments de jeux incroyables entre un animal sauvage et ma fille; les nourissages des jeunes sont des moments forts pour capter la magie de ces instants sauvages; aller à la rencontre de l'animal par une superbe lumière, par exemple à contre-jour ou attitude toute particulière .

Chaque saison a ses couleurs, ses ambiances, qui hantent bon nombre de photographes chaque jour pour pouvoir capter des scènes incroyables dont nous seuls pouvons être témoins ainsi que la beauté et la fragilité que dame nature nous met entre les mains."

 

 

 

Facebook Comments
Emilie Vanderhulst
Emilie est anthropologue. Photographe nature amateur, elle est par ailleurs guide naturaliste et ornitho pour Natagora.